Supervision du scrutin : Les insuffisances notées par les Osc à l’ouverture des bureaux de vote

0 47

Les citoyens béninois votent depuis ce matin sur toute l’étendue du territoire national pour le choix de conseillers communaux et municipaux. Dans ce cadre, plus de 300 observateurs ont été déployés sur le terrain par la plateforme électorale des organisations de la société civile qui a installé la veille la salle de situation électorale.

Banniere carrée

Très tôt ce matin du jour du vote, le mécanisme de veille mis en place par les Osc coordonné par Wanep-Bénin a été donc activé. Dans la première déclaration de la journée, la plateforme électorale des organisations de la société civile qui a pris ses quartiers à Myosotis hôtel a fait le point de la situation sur le terrain à 9h. En effet selon Félicienne Padonou, membre de la chambre de réponses, quelques perturbations ont été notées dans des postes de vote dans l’arrondissement de Sè, commune de Houéyogbé, à Avrankou, à Djègan Kpèvi (Porto-Novo) et à Wêki-Daho dans la commune de Sô Ava. Mais les forces de l’ordre ont maitrisé la situation.
Par ailleurs, la plateforme a noté grâce à ses observateurs, l’absence de dispositif contre la Covid-19 dans certains centres de vote et le non-respect de la distanciation sociale d’un mètre. A la suite des observations et des observations, la plateforme a aussitôt fait des recommandations à la commission électorale nationale autonome (Cena). Elle note quand même avec satisfaction le respect de la procédure d’identification et d’authentification des bulletins du poste de vote, la présence effective des représentants des partis en compétition, la disponibilité, en quantité suffisante, du matériel électoral dès le démarrage.
Une autre déclaration de la chambre de réponses de la salle de situation électorale est prévue pour tout à l’heure à 18H.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!