Victoire des partis de la mouvance aux communales: L’opposition mise en difficulté pour 2021

1 46

L’étau se resserre de plus en plus autour des potentiels candidats issus des partis de l’opposition au lendemain des communales. À la lecture des résultats, les deux partis de la mouvance auront à la tête des communes presque 70 maires laissant seulement 7 maires aux FCBE, le seul parti déclaré de l’opposition éligible à la levée de siège. À l’Assemblée Nationale, aucun autre parti ne siège à part l’UP et le BR puisque les partis de l’opposition n’avaient pas à l’époque respecté les conditions d’éligibilité pour participer aux législatives 2019.

Banniere carrée

Il leur sera difficile de débaucher le parrainage de maires et députés des deux blocs quand bien même il n’y a pas de restriction au parrainage. Il n’est pas tenu obligation aux maires ou députés de seulement parrainer le candidat de leur parti. Donc, il y a possibilité de négocier les parrainages mais étant donné la discipline observée au sein de la mouvance, il sera vraiment difficile de réussir le coup. Il ne sera pas une surprise d’avoir un match amical entre des candidats de la même mouvance. Ou carrément si le chef de l’État se repositionne, il n’aura pas en face un concurrent de taille. L’opposition s’est mise dans une grosse difficulté et a mis en mal l’alternance en 2021, la faute à la politique de la chaise vide et de boycott qu’elle a toujours adoptée.

Ange .M

1 commentaire
  1. DAÏ Guy dit

    L’oiseau qui a appelé la pluie ne peut jamais s’échapper d’elle. L’opposition a choisi. Point final

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!