États-Unis : Le Chef du Pentagone exclu de recourir à l’armée

1 60

C’est une fin de non-recevoir formulée par le secrétaire à la Défense. Lundi, le président américain a dit vouloir invoquer l’Insurrection Act, une loi de 1807 qui autorise le déploiement des troupes fédérales dans le pays lorsqu’il y a des troubles sociaux de grande ampleur. « Je vais déployer des milliers de soldats lourdement armés », a menacé Donald Trump. Mais ce mercredi Mark Esper a estimé que c’était inutile. Il préfère continuer à utiliser la Garde nationale qui est actuellement mobilisée.

Banniere carrée

« J’ai toujours pensé et je continue à le faire que la Garde nationale est la mieux placée pour venir en aide aux autorités civiles dans cette situation, en soutien aux forces de l’ordre locales, a-t-il dit. L’option d’utiliser les soldats des troupes américaines ne doit être employée qu’en dernier recours et seulement dans les cas les plus urgents et les plus désespérés. Nous ne sommes pas actuellement dans cette situation. Je ne soutiens pas l’invocation de la loi sur l’insurrection. »

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!