4è mandature de la décentralisation: Bref aperçu sur les 77 maires

0 42

Les noms des 77 maires sont connus depuis ce lundi 08 juin. Dans ce dossier réalisé par votre journal nous vous proposons un bref aperçu sur les 77 maires, leur ancienne fonction, leur  parti politique et leur vision. Lisez plutôt …

PLATEAU

Adja-Ouèrè

Karamatou Fagbohoun  du Bloc Républicain est le nouveau maire de la commune d’Adja-Ouèrè. Elle a joué un rôle très capital pour l’enracinement du bloc républicain dans cette commune du Plateau. Elle est la fille de l’ancien député Séfou Fagbohoun. Elle est une commerçante et est la toute première femme à occuper le poste de maire dans cette commune.

Ifangni

Okpeicha Kolawolé Adissa  est le nouveau patron de Ifangni. Il est un enseignant. Il est aussi un membre très actif de l’Union progressiste. Sous lui, une nouvelle page s’ouvre à Ifangni.

Kétou

Lucie Ablawa Sesinou est la première femme maire de Kétou. C’est une gérante d’entreprise et membre de l’Union Progressiste. Après la deuxième mandature où elle avait été élue maire, elle vient de rempiler.

Pobè

Dina Adébayor Simon est le tout nouveau maire de Pobè. Il est administrateur et doit sa désignation au Bloc Républicain. Nul doute qu’il va placer son mandat sous un nouveau signe de la fraternité.

Sakété

Idohou Nestor, est un technicien supérieur des Travaux publics  qui va diriger Sakété les six prochaines années. Il est membre de l’Union Progressiste et va insuffler une nouvelle dynamique à la commune de Sakété.

ZOU

Bohicon

Ruffino d’Ameilda est le successeur de Luc Atrokpo  à  la tête de la ville carrefour. C’est un avocat de profession. Il est du Bloc Républicain et est actuellement le Directeur de Cabinet de l’actuel ministre du Plan.

Abomey

Antoine Djèdou est le successeur de Blaise Ahanhanzo à la tête de la ville historique. Il est membre de l’Union Progressiste et est inspecteur du Trésor à la retraite.

Agbangnizoun

Oscar Kouholl est le maire de la commune de Agbangnizoun.  Il est un agent des eaux et forêts et est membre très actif de l’Union Progressiste.

Covè

Auguste Aihunhin est le tout nouveau maire de la commune de Covè. Il est un membre de l’Union Progressiste et est un entrepreneur.

 Djidja

 Dénis Glégbèto  est le nouveau maire de Djidja. Ce comptable de formation est membre du Bloc Républicain.

Ouinhi

Jonas Babatundé Houessou est depuis lundi dernier l’actuel locataire de la commune de Ouinhi. Il est instituteur et membre du bloc républicain.

Zagnanado

Justin Kanninkpo est un enseignant qui a réussi à se faire désigner maire de la commune de Zagnanado. Sa désignation ne fait pas l’unanimité au sein des populations. Ces dernières ont d’ailleurs protesté contre sa désignation.

Za-Kpota

Félicien Dawouignan est désormais le tout nouveau patron de la commune de Za-kpota. Il est membre du bloc Républicain et est administrateur des impôts.

Zogbodomey

David Towèdjè de l’Union Progressiste est le maire de la commune de Zogbodomey. C’est un exploitant forestier. Il doit sa désignation à sa popularité dans cette localité.

ATLANTIQUE

 

Abomey-calavi

Le prochain locataire de l’hôtel de ville d’Abomey-Calavi est Angelo Evariste Ahouandjinou. Il est actuellement le Directeur de l’administration et du patrimoine de l’Office de gestion des stades du Bénin. Né le 24 novembre 1978 à Porto-Novo, il a été candidat à la compétition des communales passées sur la liste de l’Union Progressiste, il a été désigné par les responsables du parti pour succéder à Georges BADA.

Allada

Joseph Cakpo est le maire qui dirigera les citoyens de la ville d’Allada durant les 6 prochaines années. Il a été candidat sur la liste du Bloc Républicain. Né le 20 octobre 1972, il est un Déclarant en douane.

Kpomassè

Kénam Mensah est réélu pour reconduire les destinées de la commune de Kpomassè. Instituteur, il a pu gagner la confiance de ses pairs et responsables du parti Union progressiste dont il est membre fondateur.

Ouidah

Christian Houétchénou de l’Union Progressiste succède à Célestine Adjanohoun. Désigné par son parti politique, il a été élu avec 28 voix POUR et une CONTRE.

Sô-Ava

Jean Zannou a gagné la confiance de son parti Union progressiste pour conduire les destinées de la ville de Sô-Ava durant les 6 prochaines années. Il est un commerçant.

Toffo

Bibiane Adamazè du Bloc Républicain est l’édile qui dirigera les “Toffonous” durant les 6 prochaines années. Administrateur des services financiers, Bibiane Nicole Solange Adamazè  épouse Soglo est précédemment adjointe au maire. Née le 10 mars 1955 à Cotonou, elle succède ainsi à Urbaine Dègbèhoundé.

Tori-Bossito

Rogatien de l’UP est le maire à qui la gouvernance de Tori-Bossito a été confiée. Son choix opéré par les responsables de son parti a fait l’unanimité des 15 conseillers communaux. Avec 15 voix sur POUR, Rogatien Akouakou devient l’autorité n°1 de Tori-Bossito.

Élu sur la liste de l’Union Progressiste, l’entrepreneur Amadé Moussa est désormais le nouveau maire qui gouvernera la commune de Zè pendant 6 ans. Il a été élu à l’unanimité des conseillers communaux.

 

 

BORGOU

Roland Lafia

Roland Lafia a été désigné à la suite d’accord entre l’UP et le BR pour conduire les destinées de la commune de Nikki. Élu sur la liste BR, il sera assisté de Boni Gbêboussa (UP) et Mouïbath Adam Sounon (BR)

Garba Yaya

L’ancien député Garba Yaya prend désormais siège à la tête de Bembèrèkè. Il a été présenté par le parti FCBE et plébiscité à l’issue du vote par la totalité des 25 conseillers que compte le conseil communal de Bembèrèkè.

Bio Kouri Sanni

Élu sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Bio Kouri Sanni a désormais les commandes de l’hôtel de ville de Sinendé. Il a été élu par les 19 conseillers de la ville.

Tidjani Bani Chabi

À 28ans, il est le plus jeune maire de cette nouvelle mandature. Candidat du parti Union progressiste (Up), Tidjani Bani Chabi prend les commandes de la Commune de Kalalé. Le jeune Tidjani a déjà fait l’expérience du conseil communal en étant conseiller de l’arrondissement de Bouca dans la mandature finissante.

Abdoulaye Nouhoum Alassane

Il est le nouvel homme fort de Pèrèrè. Abdoulaye Nouhoum Alassane du parti l’Union progressiste (Up), s’est fait élire à l’unanimité des 19 conseillers. Zakari Yarou Kpinro et Aziz Kpéra sont respectivement 1er et 2e adjoints au maire.

Jonathan Awo

Le conseiller AWO Jonathan du parti Union progressiste (UP) est le nouveau maire de la commune de Tchaourou. Il a été désigné ce samedi 6 juin 2020. Désormais aux commandes pour la gouvernance locale de Tchaourou, AWO Jonathan sera assisté de Ibrahim Yarou Sidic, et de Biaou D. Gilbert, respectivement 1er  et 2e  adjoints au maire.

Aboubacar Yaya

Non sans difficulté, le professeur et ancien ministre de Boni Yayi, Aboubacar Yaya a pris les rênes de la commune de Parakou. Recalé une première fois, il a finalement bénéficié de la loi interprétative du code électoral pour se faire designer maire par son parti FCBE qui a obtenu la majorité absolue. Aboubacar Yaya succède ainsi à Charles Toko au poste de maire de Parakou pour les 6 prochaines années.

Précédemment ministre du Travail et de la Fonction publique sous le régime de Boni Yayi, il sera assisté dans ses fonctions de Amadou Issifou, Idrissou Arouna Alassane et Maman Abdou Razak respectivement 1er, 2e et 3e adjoints au maire.

Daouda Saka Méré

La nouvelle équipe dirigeante de la commune de N’Dali a désormais à sa tête Daouda Saka Méré. Élu du Bloc Républicain, il a été désigné suite à un accord de gouvernance entre son parti et l’Union Progressiste. Il a pour premier adjoint Abel Sourokou et Orou Sidi Doharou est son deuxième adjoint.

ATACORA

Aldo N’Da Kouagou

Il est élu sur la liste de l’Union progressiste et est désormais le maire de la Commune de Boukoumbé. Il a été porté à la tête de la commune avec 19 voix sur 19.

Séraphin Pélimou Nambima

Il succède à Théophile Nékoua à la tête de la mairie de Cobly. Le nouveau maire a été installé après sa désignation par le parti Union progressiste (Up) pour les 6 prochaines années. Le maire entrant aura l’assistance de Cédic Timbèdjè Douté et de Toussaint Monté Sinwonko respectivement 1er  et 2e  adjoints au maire.

Boukari Zakaria

La commune de Tanguiéta est désormais dirigée par Boukari Zakaria, plébiscité par l’ensemble des conseillers communaux de Tanguiéta. Il aura à conduire les destinées de la commune pendant les six prochaines années. Simba Kouagou Bio du Bloc Républicain est son premier adjoint. Sassa Tchansi Bio de l’Union Progressiste occupe le poste de 2e adjoint au maire.

Robert Kassa

Il est le nouveau maire de Matéri. Il a été choisi par son parti Bloc Républicain pour diriger le conseil communal pour les six prochaines années.

Didier Kouandé

Ce chargé de mission du préfet de l’Atacora est choix du Bloc Républicain à Natitingou. Grâce à un accord de gouvernance avec l’UP, Didier Kouandé devient désormais le maire de la cité des nanto.

Orou Maré Koto

Le Bloc Républicain a choisi l’ancien directeur adjoint de l’infosec Orou Maré Koto pour conduire les destinées de Pehunco.

Herman Imali

Kérou sera sous le leadership de Herman Imali pour les six prochaines années. Il a été désigné l’Union Progressiste pour les destinées de la commune.

Tchin-toya Blaise Békakoua

Tchin-Toya Blaise Békakoua de l’Up est le maire de Toucountouna. Il a été élu par l’ensemble des conseillers de la commune.

MONO

Banniere carrée

Bernard Adanhopé est depuis quelques jours le nouveau locataire de l’hôtel de ville de Comé dans le département du Mono. Il   remplace Pascal Hessou pour les 6 prochaines années. Il est le 4e maire de la cité des Watchis depuis l’avènement de la décentralisation.

Gervais Hounkpè Houénou a été élu sur la liste de l’Union progressiste dans l’arrondissement central de la commune de Lokossa a été désigné samedi dernier à la surprise générale comme nouvel homme fort de la cité de l’espérance. Il doit donc se  mettre à la tâche pour combler les attentes des populations.

Le conseiller Abel Djossou de l’Up est désigné maire de la commune de Bopa située dans le département du Mono. Il sera aidé dans ses tâches par Agonzan Marcel et Désiré Gbesso qui sont respectivement, 1er et 2e adjoint.

Jocelyn Ayicoué Martial est le nouveau maire de Grand-Popo. Il a été désigné à l’unanimité par les conseillers élus le samedi dernier. Expert en gestion des affaires, il prend les rênes de la commune balnéaire des mains de Hlondji Anani, maire sortant.

Considéré comme un ouvrier de la 25e heure, Cyriaque Domingo a tout fait pour se faire réélire conseiller communal et par la suite conserver son poste de maire. Autrefois opposant au régime du président Talon, il a rejoint la mouvance quelques mois seulement avant les communales.

Saturnin Dansou élu sur la liste du Bloc Républicain(Br) a conservé son poste de maire de la commune d’Athiémé le 29 mai dernier. Il assurait jusque-là l’intérim de Joseph Amavi Anani élu député à l’Assemblée Nationale à l’issue des législatives d’avril 2019.

Âgé de 48 ans, Firmin Ibidon Kakpo a été élu sur la liste du bloc républicain et  est désigné depuis le samedi 6 juin 2020 comme nouveau maire de la commune de Ouèssè dans le département des collines. Il a été reconduit à l’unanimité par ses pairs conseillers pour encore six ans.

L’ancien directeur général de la Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobénam), élu lors des élections communales de mai dernier sur la liste des forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est devenu maire de la cité aux trois mamelles. Il devra donc se battre de concert avec ses collègues conseillers pour le développement local.

L’ancien ministre des Travaux publics et des Travaux sous le régime du président Boni Yayi a été l’un des rares maires à être reconduits à leurs postes de maire. Il a sera donc aux affaires dans la commune de Dassa jusqu’en 2026 et pourra poursuivre les actions de développement.

L’expert-comptable Gilles Houndolo est le successeur de Jacques Dagoué à la tête de la Mairie de Glazoué. Il a été élu à l’unanimité des conseillers du bloc républicain. Bien apprécié des populations, il saura mettre à contribution son carnet d’adresses et son dynamisme pour développer sa localité.

C’est sur les épaules de Houindo Dèlidji que reposent désormais les espoirs du développement de la cité des Sohavi. Lors des dernières élections communales, il a été élu sur la liste du bloc républicain (Br) parti ayant remporté la majorité des sièges dans  cette circonscription électorale. Il succède ainsi à Prosper Yao Iroukora à la tête de la mairie de Savalou.

Élu sur la liste du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Edmond Laourou est désormais l’homme fort de la commune de Bantè. Il remplace Innocent Akobi qui n’a certainement pas comblé les attentes des populations. La fougue et la jeunesse du nouvel élu constituent un avantage pour  lui.

ALIBORI

Banikoara

Sarako Tamou Bio a été désigné pour être le Maire de Banikoara pour les six prochaines années. Membre très actif de l’Union Progressiste, il est administrateur des collectivités locales. C’est la première fois qu’il occupe le poste de Maire et n’est pas un inconnu dans sa localité.

Gogounou

Seidou Bary Tidjani est le tout nouveau patron de la commune de Gogounou. Très proche des populations, cet éleveur a su s’imposer au sein du Bloc Républicain et a réussi à  faire adhérer massivement les populations les élections du 17 mai dernier à sa cause. Sous son mandat, nul doute que l’image de Gogounou sera redorée.

Kandi

Zinatou Saka Osseni Alazi a été élue maire de Kandi. C’est la première fois qu’une femme est portée à la tête de cette commune. Membre très active des Forces Cauris pour un Bénin Emergent, cette tisserande a réussi à s’imposer grâce à son leadership et son dynamisme.

Karimama

Issoufou Sambo Soulé est désormais le nouvel homme fort de Karimama. Ce professeur à la retraite est très connu à Karimama, c’est d’ailleurs grâce à sa popularité qu’il a été positionné sur la liste du Bloc Républicain dont il est un membre très actif.

Malanville

Gado Guidimi  est le maire de Malanville. Pour l’heure, sa désignation est contestée  par certains conseillers de la localité. Il est administrateur et est membre du Bloc Républicain.

Segbana

Bio Tian Orou Zime, informaticien de profession, va diriger les six prochaines années  la commune de Ségbana. C’est un membre très influent du Bloc Républicain. D’ailleurs il doit sa désignation à la très bonne percée du Bloc Républicain dans la localité.

 

DONGA

Bassila

Zakari Tassou, cet agro-économiste doit sa désignation à sa popularité dans la commune de Bassila.  Politique chevronné, il est un intrépide militant du Bloc Républicain. Sous son mandat, nul doute que la commune de Bassila va se positionner comme la vitrine des communes de la Donga.

Copargo

Ignace Ouorou est le tout nouveau maire de Copargo. Cet ingénieur du génie rural doit sa désignation à sa forte popularité et à la percée des Forces Cauris pour un Bénin Emergent dans la localité.

Djougou

Séibou Malik Gomina est le tout nouveau maire de Djougou. Journaliste de profession, il est un membre très actif du Bloc Républicain. Sa désignation est nul doute une chance pour cette commune qui occupe une position très stratégique sur l’échiquier national.

Ouaké

Dramane Ouolou est le tout nouveau patron  de l’hôtel de ville de Ouaké. Cet enseignant est très actif au sein du Bloc Républicain. Sous lui, Ouaké va connaitre sans nul  doute un nouveau départ.

LITTORAL

Cotonou

Luc S. Atrokpo est le tout nouveau propriétaire de la métropole. Membre très influent de l’Union Progressiste, il doit sa désignation à son leadership, son charisme et son savoir-faire. Il est le maire le plus expérimenté de cette 4e mandature. Sous lui, Cotonou aura sans nul doute un nouveau visage.

OUEME

Adjarra

C’est un opérateur économique qui va présider les destinées de cette commune pour les six prochaines années. Germain Wanvoégbé puisque c’est de lui qu’il s’agit est un membre très influent de l’Union Progressiste dans cette localité.

Adjohoun

François Zannou Agbo, ce commerçant de profession  est très populaire à Adjohoun et succède à Roland da Hêfa, l’ancien maire. L’actuel maire est un membre du Bloc Républicain.

Aguégués

Marc Gandonou est le tout nouveau maire des Aguégués. C’est un enseignant  de profession et un membre très actif de l’Union Progressiste. C’est ce qui lui a valu sa désignation à la tête de cette commune.

Akpro-Missérété

Joseph Germain Hounkarin  est un inspecteur de l’Opt à la retraite. Il est depuis ce lundi le tout nouvel édile d’ Akpro-Missérété.  Il  est membre de l’Union Progressiste.

Avrankou

Sèna Gabriel Ganhoutodé est l’actuel  locataire de l’hôtel  de ville.  C’est  un membre très actif de l’Union Progressiste dans la commune d’Avrankou. Il est enseignant et est très aimé dans la localité.

Bonou

 

Thierry Tolègbè est le tout nouveau maire de Bonou. C’est un marchand qui a réussi  à s’imposer au sein de l’Union Progressiste. Sous son égide, la commune de Bonou ouvre sans doute une nouvelle page de son histoire.

Dangbo

Maoudo Djossou c’est le nom du tout nouveau maire de Dangbo. Il est conseiller pédagogique à la retraite. Il a été plébiscité à la tête de cette commune grâce à l’Union Progressiste.

Porto-Novo

Charlemagne Yankoty est un contrôleur de Gestion, il présidera pendant les six prochaines années la ville aux trois noms.  Il dirige l’une des trois villes à statut particulier et  est membre de l’Union Progressiste.

Sèmè-Kpodji

Jonas  Gbènamèto succède à Charlemagne Honfo à la tête de Sèmè-Kpodji. Cet ancien député est devenu l’homme fort de cette commune. Il est un inspecteur des services financiers et postaux. Grâce à sa désignation, c’est la commune de Sèmè-Kpodji qui prend un nouvel envol.

COUFFO

Aplahoué

Le quatrième maire de l’ère de la décentralisation à Aplahoué est Maxime Allossogbé. Déclarant en douane, il a été élu par quinze (15) voix pour, onze (11) contre et trois (3) abstentions. Il est membre de l’Union Progressiste, parti ayant obtenu la majorité absolue des voix d’après la proclamation définitive des résultats par la Céna.

Djakotomey

Le locataire élu pour 6 nouvelles années de gestion de la commune de Djakotomey est Bruno FANGNIGBÉ. Né en 1940, il est Opérateur économique et élu à l’unanimité de tous les 25 conseillers communaux. Il est membre de l’Union Progressiste.

Dogbo

Magloire Agossou, ingénieur en mécanique est le maire élu à la tête de la commune de Dogbo pour les 6 nouvelles années. Il a gagné la confiance de ses paires de l’UP avec 16 pour, 9 contre.

Klouékanmey

La première autorité de Klouékanmey est désormais Dieudonné Coffi Gbédjékan. Jeune entrepreneur, il a été porté à la tête de la commune avec 16 voix pour, 0 contre et 9 abstentions. À l’âge de 35 ans, il a été candidat 1er titulaire sur la liste UP dans son arrondissement Adjahonmey.

Lalo

Né le 31 juillet 1974 à Toviklin, William FANGBEDJI est marié et père de famille. Il est paternellement de Lalo. Agent maritime et candidat en 2015 sur la liste UN, il a été porté à la tête de la commune de Lalo. De l’UN, il devient membre fondateur de l’Union Progressiste grâce à la réforme du système partisan. Candidat sur la liste de ce parti dans son arrondissement indigène Hlassamè, il s’est vu parmi les 20 sur 25 conseillers communaux totalisés au soir du 17 mai 2020 par son parti.  Après l’adoption de la loi interprétant le code électoral, il a été désigné comme maire par les responsables de son parti. Ainsi va-t-il diriger la commune de Lalo pendant les 6 prochaines années.

Toviklin

Rigobert Tozo

Rigobert TOZO rejeté au départ par la majorité des conseillers communaux est désigné grâce à la loi interprétative du code électoral par son parti pour reprendre les rênes de la commune de Toviklin. Né le 1er janvier 1976, il est un Opérateur économique et candidat 1er titulaire sur la liste UP aux élections du 17 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!