Commune de Lalo: William Fangbédji relance son mandat de maire

1 54

Désigné maire au même titre que ses deux adjoints, William Fangbédji candidat à sa propre succession a relancé son mandat ce mardi 9 juin 2020. La cérémonie d’investiture qui a eu lieu à l’hôtel de ville a connu la présence du préfet Christophe Mègbedji, du député Jérémie Adomahou, des élus communaux et autres. Pour ce deuxième mandat au poste de maire qu’il assumera pendant les six prochaines années, William Fangbédji a le triomphe modeste. Tout reconnaissant vis-à-vis des responsables du parti UP qui ont bien voulu le reconduire, le nouveau maire de Lalo a évoqué quelques points de son bilan de 2015 à 2020. ”Le conseil communal, troisième mandature que j’ai l’insigne honneur de conduire la destinée s’est engagé dans la construction, l’équipement et la réfection des infrastructures sociocommunautaires pour le bonheur de nos populations”, a fait savoir William Fangbédji qui met aussi l’accent sur le recrutement de personnel qualifié et compétent. À l’en croire, ce recrutement qui est censé renforcer l’administration et rendre les prestations aux populations est demeuré un chantier vierge pour la mandature passée à cause des ressources propres très limitées de la commune de Lalo. Le maire assume ses erreurs dans la gestion et dans l’exercice de ses prérogatives au cours de la 3ème mandature. Ensuite, il demande humblement pardon à ceux qui ont subi des préjudices. William Fangbédji sera encore à la tête de l’Exécutif communal pour les six prochaines années. Il prend alors l’engagement devant le conseil  communal de  corriger les imperfections inhérentes à l’exercice de toutes ses fonctions. ”J’assumerai ma fonction avec abnégation,  rigueur et efficacité, mais aussi dans la simplicité, dans la courtoisie et l’esprit d’écoute”, a fait savoir William Fangbédji qui promet rester ouvert  à toutes les couches  sociales de la commune. Le maire seul ne pourra rien. William Fangbédji en est conscient. Voilà pourquoi à l’ouverture de cette mandature, il compte s’appuyer sur une équipe solide et engagée. Le maire lance un appel aux élus de la quatrième mandature du conseil communal. William Fangbédji voudrait compter sur la disponibilité, l’esprit d’ouverture, l’implication, le dynamisme et la force de proposition des membres de son conseil communal.

Photo de famille: Exécutif Communal de Lalo avec le Préfet C. MEGBEDJI

 

Banniere carrée

Les nouveaux défis du conseil communal

Dans les six prochaines années, nous allons montrer notre  solidité, notre  engagement, nos compétences, nos énergies collectives  au service de notre commune pour booster son développement”, a fait savoir William Fangbédji. Pour ce faire, le maire investi annonce que dans les domaines de l’administration, il s’agira du renforcement de l’effectif du personnel pour un fonctionnement normal de l’administration communale et de celle infracommunale; de rendre les arrondissements effectivement fonctionnels afin de permettre aux administrés de bénéficier de toutes les prestations administratives; de dynamiser l’économie locale à travers la mobilisation des ressources propres afin d’atteindre l’autonomie financière et réaliser l’équilibre budgétaire; de la création d’un service des impôts à Lalo ; de la poursuite du plan d’urbanisation à travers les travaux de recasement de Lalo centre, du  démarrage des travaux d’urbanisme à Hlassamè et à Lokogba conformément aux dispositions légales en vigueur ; de plaider pour l’affectation et le maintien  de personnel qualifié dans les centres de santé et la mise en service de l’appareil buccodentaire. Pour ces six prochaines années, le maire William Fangbédji veut s’attaquer aux problèmes scolaires et sociaux. Le maire veut œuvrer pour la satisfaction  des besoins sociocommunautaires ; activer les associations sportives et culturelles pour faire de la ville une commune sportive et culturellement épanouie. ”Nous devons poursuivre le plaidoyer pour la construction effective du stade municipal et le centre de la culture de Lalo”, a annoncé le nouveau maire qui entend aussi poursuivre le plaidoyer  pour l’électrification  de l’arrondissement de Gnizoumè et de certaines grandes agglomérations non électrifiées. Le défi est grand et le nouveau maire, appelle l’autorité de tutelle, les élus communaux et l’ensemble de la population à jouer la partition qui s’impose afin de conduire Lalo vers le réel développement.

Eudoxie Aklanty

1 commentaire
  1. Jonatan KINHOUE dit

    Vivement que les actions suivent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!