Présidentielle 2021: Shortlist des potentielles candidatures

0 11

À 288 jours de la prestation de serment du Président de la République, les appétits s’aiguisent pour la présidentielle 2021. Après les communales, les tractations ont pris d’ampleur avec des lobbyings pour sauter les verrous placés par les lois électorales en vigueur. Leurs dispositions ouvrent le boulevard à certains potentiels candidats pendant que d’autres sont plutôt hors course. À la date de ce jour, des présidentiables se préparent dans l’ombre pour mieux de positionner.

- Advertisement -

Patrice Talon

Il est actuellement le présidentiel le plus en règle vis-à-vis des lois. En plus d’être le chef de l’État ayant la légitimité populaire et institutionnelle, il a la faveur du conditionnement politique avec en soutien les deux plus grands partis du pays. À lui seul, le potentiel candidat à sa propre succession peut réunir 153 parrainages soit 83 députés et 70 maires.

Abdoulaye Bio Tchané

L’actuel ministre d’État chargé du Plan est un sérieux potentiel candidat pour la présidentielle. Deux fois candidat malheureux (2011, 2016), il dispose d’une bonne base territoriale et du soutien de quelques personnalités. Il est actuellement le premier responsable du deuxième plus grand parti du Bénin, le Bloc Républicain qui dispose de 37 députés et 29 maires. Il peut être avoir légitimement l’investiture de son parti et requérir le parrainage des élus de ce parti au nombre de 66.

Pascal Irénée Koupaki

Très discret et effacé de l’échiquier politique, le chantre de la nouvelle conscience est pourtant toujours dans les arcanes de la politique. Il est bien logé dans le Bureau Exécutif de l’Union Progressiste et occupe le poste de Secrétaire national chargé de l’administration et peut valablement prétendre à l’investiture de ce plus grand parti. Ancien candidat malheureux (2016), Pascal Irénée Koupaki n’a pas renoncé à ses ambitions de briguer la magistrature suprême bien qu’étant dans l’ombre de son allié Patrice Talon. Il est d’ailleurs en droit de réclamer une candidature puisqu’il s’agit de sa dernière chance suivant la limitation d’âge.

Paul Hounkpè

Le Secrétaire Exécutif National des FCBE a actuellement le vent en poupe après avoir traversé la tempête de la crise au sein de son parti. Au sortir des communales où on donnait son parti non éligible à la levée de siège, Paul Hounkpè et sa chapelle politique ont réussi à se placer sur la troisième manche du podium en devenant le troisième parti du Bénin. Ce statut devrait lui valoir légitimement le titre de chef de file de l’opposition et il peut prétendre porter l’étendard de l’opposition à la présidentielle. La problématique du parrainage peut barrer l’ambitieux projet présidentiel du SEN, cependant, Paul Hounkpè qui sait renaître de ses cendres même en pactisant avec l’ennemi peut négocier et obtenir les 9 autres élus en plus des 7 maires Fcbe.

Joël Aïvo

L’éminent et international juriste béninois est de plus en plus cité parmi les prétendants au fauteuil présidentiel. Ses sorties, ses déclarations et surtout sa position cachent mal son ambition. Selon certaines indiscrétions, il serait porté par son ancien mentor, ancien présidentiable et chef d’un parti légende. Ce soutien lui donne des airs de candidat sérieux et il peut lui être un précieux atout pour négocier les parrainages. Joël Aïvo peut également compter sur ses nombreux carnets d’adresses à l’international pour créer une pression nécessaire pour des faveurs.

Eric Houndété

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée Nationale est également dans la shortlist pour sa trop grande affinité avec l’ancien chef de l’État. Il avait entre temps rejoint les FCBE autrefois sous le mentoring de Boni Yayi. Il a également suivi ce dernier dans sa démission du parti et il est très actif au côté de son nouvel allié qui s’active pour ériger un nouveau grand parti d’opposition. Selon des indiscrétions, ce nouveau parti porterait la candidature d’Éric Houndété en 2021. Sous la couverture du sphinx politique, l’homme de Kpomassè peut compter sur un marketing politique pour ravir les parrainages nécessaires à sa candidature.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.