Sessions des conseils communaux : Après Dangbo, Cobly subit le boycott

0 62

Le Maire de Cobly Séraphin Nambima semble être réduit en minorité. L’autorité communale a été défiée lors de la deuxième session ordinaire du conseil communal. En effet, à l’appel du maire ce Jeudi 25 Juin 2020, seulement 7 conseillers ont répondu sur les 17 élus. Le quorum n’étant pas atteint, ladite session est tacitement reportée.

Banniere carrée

Cobly devient la deuxième commune à subir les affres du boycott. Serait-ce une conséquence de la loi interprétative du code électoral qui a permis la désignation des maires par les partis politiques ? Comme à Dangbo, les absents à la session de Cobly sont comptés par les conseillers du parti majoritaire. Lors des communales, le parti Union Progressiste avait obtenu la majorité absolue avec 9 conseillers contre 8 pour le BR. Mais le maire issu du parti majoritaire n’a pas pu compter sur sa majorité pour la session. On compte 10 absents dont 2 élus UP qui ont rejoint les élus BR pour le boycott.
La session était convoquée pour entre autres examiner et adopter le rapport d’activités du Maire au titre du deuxième trimestre de l’année 2020, examiner et adopter le règlement intérieur du Conseil communal quatrième mandature de Cobly, désigner les Conseillers communaux devant siéger à l’EPCI-Pendjari, et mettre en place les commissions permanentes du Conseil communal quatrième mandature de Cobly et d’autres projets de développement

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!