Insécurité à Cotonou: Deux redoutables malfrats neutralisés à Fifadji

0 34

C’est fini avec l’ancienne époque où des malfrats brûlent  la politesse aux forces de sécurité publique. Nommé à la tête de la Police Républicaine, le Colonel Soumaïla Yaya est en phase avec le défi sécuritaire du gouvernement. Ce dernier a d’ailleurs opéré la fusion de l’ancienne gendarmerie nationale et de l’ex-police nationale en une force unique qui est en train de faire brillamment ses preuves. Des hors-la-loi, quelle que soit leur force ne pourront plus défier la police républicaine.  Le commissariat de Fifadji a abattu tôt ce matin du jeudi 25 juin 2020, deux braqueurs récidivistes qui semaient depuis peu, la psychose au sein des populations de zogbohouè, ménontin et kindonnou.

En effet, après avoir tenté de braquer un citoyen à Zogbohouè aux environs de 3h, le couple de malfrats qui se déplaçait à dos d’une moto Bajaj s’est ébranlé vers Kindonou où il a été poursuivi par l’équipe de patrouille du 9e arrondissement de Cotonou.

Banniere carrée

Face à la détermination des policiers, les braqueurs ont tenté de faire usage d’une arme à feu de fabrication artisanale.

C’est alors que les braves et vaillants  agents de police du commissariat du 9e  arrondissement de Cotonou dirigé par l’imperturbable, stratège, l’homme qui parle peu le capitaine A3 n’ont pas eu d’autres choix que d’ouvrir le feu sur les malfrats. La police républicaine veille sur la sécurité des paisibles populations avec rigueur et sans plaisanterie. Le directeur général de la police républicaine, le contrôleur de général de police  Soumaïla Yaya et ses hommes sont à l’œuvre dans chaque localité du Bénin.

Fortuné Lougbégnon (Stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!