Aide de l’Etat à la presse privée : « Le sourire reviendra de façon irréversible », dixit Alain Orounla

1 58

Il est allé notamment échanger avec les conseillers sur la suspension des médias en ligne au Bénin. Mais en dehors de cette actualité, la question relative à l’aide de l’État à la presse privée qui n’est plus disponible depuis quelques années et qui constitue une préoccupation, a également été abordée. A la sortie de ces échanges, l’autorité de tutelle a rassuré les hommes des médias en ces termes : « J’ai sollicité et obtenu la promesse et l’engagement de la HAAC, à accompagner le plaidoyer des professionnels des médias pour une assistance, une aide publique au développement des médias privés. J’ai obtenu cette assurance et je crois que c’est une excellente nouvelle, donnée par l’autorité de régulation et l’autorité de mise en œuvre du programme du gouvernement en matière de médias. Donc je pense que c’est un signal fort qui a été donné et une promesse d’un lendemain meilleur pour les professionnels des médias dont je comprends le scepticisme mais qui doivent retrouver leur couleur. Ce que nous disons ne s’inscrit pas dans un agenda politique ou électoraliste, comme j’ai pu l’entendre dans certains médias très critiques et objectifs, mais dans une démarche cohérente pour redorer effectivement et sincèrement le blason du paysage médiatique, le blason de notre presse qui d’’ici l’année prochaine au plus tard, retrouvera ses couleurs et ses lettres de noblesse. Le sourire reviendra de façon irréversible sur le visage des professionnels des médias ».

Banniere carrée

Un extrait des promos de Alain Orounla publié dans un article sur le site du gouvernement et qui redonne espoir aux journalistes qui officient dans les organes privés.

1 commentaire
  1. Gontrand dit

    Le premier sourire revient à réhabiliter Soleil FM, la nouvelle tribune LNT et ne plus favoriser les titres siamois télécommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!