Décentralisation: Alassane Seidou met l’éthique et la déontologie au cœur de la gouvernance locale

0 62

Le Bénin a enclenché la réforme de l’administration territoriale à la lisière des années 2000 avec pour ambition d’impacter directement les populations à la base et de les impliquer résolument dans la gestion des affaires publiques. Ainsi, plusieurs mandatures se sont succédées et le bilan plutôt mitigé laisse à désirer avec son cortège d’irrégularités teintées de légèreté et d’opacité dans la conduite des affaires publiques.

Pour conjuguer au passé ce mauvais tableau qui met en difficulté le processus de décentralisation, le Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Alassane Seidou, a procédé, ce jeudi 20 Août à l’INFOSEC de Cotonou, au lancement officiel du  »Code d’éthique et de déontologie des élus communaux/municipaux et locaux en République du Bénin » en présence de M. Alban Bessan, représentant du Ministre de l’économie et des finances, du Préfet Jean-Claude Codjia de l’Atlantique/Littoral, de M. Périclès Fatembo, Inspecteur Général des affaires administratives au MDGL, et des bénéficiaires que sont les Maires.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre Alassane Seidou a fait remarquer que « dans notre contexte marqué par la rareté des ressources où les populations exigent plus de transparence et d’efficacité dans la conduite des affaires publiques, il est de plus en plus reconnu que les administrations qui accordent une place de choix à l’éthique affichent une bonne performance. Il apparaît donc nécessaire de doter nos élus locaux, entre autres, d’outil rappelant d’une part les valeurs universellement reconnues comme le respect de l’usager du service public, la neutralité et l’impartialité, la probité, l’intégrité, l’équité, la conscience professionnelle etc et d’autre part les devoirs qui leur sont exigibles depuis leur installation jusqu’à la fin de leur mandat.» Il a également signalé que le Chef de l’État, le Président Patrice Talon et son gouvernement déploient actuellement des efforts conséquents pour implémenter des réformes dans la gouvernance des communes afin de les rendre plus performantes et à l’écoute du citoyen.

C’est bien dans ce cadre que s’inscrit la mise en place de cet outil qui est né de la volonté du gouvernement béninois à travers le ministère en charge de l’Économie et des Finances (MEF) et celui de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL) appuyé par l’Union Européenne, de se conformer aux exigences communautaires contenues dans la directive n°01/2009/CM/UEMOA du 27 mars 2009 portant Code de transparence et gestion des finances publiques au sein de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui en son article 7 fait ressortir entre autres tâches dans le cadre harmonisé des finances publiques : « l’élaboration du code d’éthique et de déontologie des Élus locaux».

Banniere carrée

Pour l’Inspecteur Périclès Fatembo, outre le fait que les ressources transférées aux communes soient en nette progression, cette démarche vient corroborer une fois encore l’importance toute particulière qu’accorde le gouvernement béninois à la décentralisation.

Adressant, quant à lui, ses remerciements aux différents partenaires techniques et financiers, M. Alban Bessan, représentant du Ministre de l’économie et des finances, a dit sa conviction de ce que la mise en œuvre de ce document participera à coup sûr à la transparence dans la gestion des différentes communes qui impactera le développement à la base.

Subdivisé en 4 chapitres pour un total de 53 articles, le présent Code installe un paradigme nouveau qui permet de définir de nouvelles règles devant prévenir, notamment : toute situation où l’intérêt personnel du membre du Conseil Communal peut influencer son indépendance de jugement dans l’exercice de ses fonctions ; le favoritisme, la malversation, les abus de confiance ou autres inconduites au niveau des communes.

Les Maires, qui ont d’ailleurs massivement répondu à l’appel, ont reçu officiellement des mains des autorités, des plis contenant ledit document qui vient changer profondément les habitudes à travers le cadre qui y est tracé.

Pour finir, profitant de cette occasion, le Ministre a adressé ses vives félicitations aux Préfets et aux Maires pour les efforts consentis dans le mécanisme de riposte contre la Covid-19 et les a exhorté à faire mieux pour permettre au Bénin de continuer d’être cité en exemple dans la sous-région et dans toute l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!