Défense des intérêts des Aspirants dans l’Enseignement secondaire: Le bureau Conepib/Mono installé

0 32

Dès sa prise de pouvoir, le gouvernement de la rupture dans le souci de rendre attrayant le métier de l’enseignement, de sortir l’école et l’éducation en général de sa léthargie, a entrepris également de profondes réformes à ce niveau. Après plusieurs années, l’école béninoise est en passe de laisser derrière elle les moments dits de vacations pour faire sûrement chemin avec des pré-insérés.

Ne voulant pas jouer aux spectateurs neutres, vu qu’ils sont directement concernés, ces enseignants réunis sous la bannière de Conepib, le collectif national des enseignants pré-insérés du Bénin ont décidé d’être aux côtés des décideurs. “Nous souhaiterions être le complice des gouvernants qui sont certainement soucieux de notre devenir; nous voulons tirer au besoin sur la sonnette d’alarme”, ont-ils avoué !

En effet, après le congrès du 11 août 2020, le bureau national du Conepib a mis le pied sur l’accélérateur et s’est lancé à l’assaut des départements pour l’organisation des assemblées et l’installation de ses bureaux départementaux. Tour à tour, à la suite de certains départements, il revient aux enseignants du Mono d’accueillir les missionnaires du Conepib. Ainsi, après moult tractations, le département du Mono a mis en place son bureau exécutif composé de treize (13) membres.

À cet effet, le Collectif National des Enseignants Pré-Insérés du Bénin (Conepib) tient à rappeler que l’objectif assigné à cette assemblée générale est d’installer le bureau exécutif départemental conformément aux dispositions prévues par les statuts et règlement intérieur du Conepib. En conséquence, la cérémonie d’ouverture a été marquée par une seule allocution, celle du Secrétaire Général aux Négociations, représentant le bureau national à ladite séance, c’est justement ce qui a lancé solennellement le démarrage des activités.
Mais ayant pris connaissance des quelques démarches entreprises à l’endroit de diverses autorités, les conseillers présents, venus des six (6) communes du Mono ne sont pas allés du dos de la cuillère pour dire en quelque sorte leur amertume et prévenir des dangers qui guettent cette corporation aux dénominations instables. Devraient-ils continuer à observer, à subir les actions se succéder au détriment sans réaction ? À cette préoccupation unanimement exprimée, il ressort bien évidemment que le collectif se veut être le canal de communication entre les enseignants pré-insérés et les autorités compétentes.
Plusieurs autres points sont inscrits à l’ordre du jour, notamment, la présentation des participants et historique de la création de ce collectif, les objectifs du collectif à court, moyen et à long terme ont aussi fait l’objet d’exposé, sans occulter l’installation du bureau départemental et le point des divers.

Banniere carrée

Par ailleurs, les participants, à l’unanimité ont chargé le Secrétaire Général aux négociations, M. Bienvenu AOUISSI, représentant le bureau national, de porter leurs messages, lesquels ils ont d’ailleurs simplifiés en un seul, aux autorités compétentes: c’est celui d’être rémunéré 12 mois sur 12 dans le contrat de travail, à compter de cette année scolaire 2020 – 2021; quoique les rumeurs évoquent une certaine illégalité de cette possibilité.

Les enseignants pré-inscrits comptent sur la bonne foi des autorités en charge de leur dossier pour trouver une solution à cette disposition qui leur tiennent à cœur. Ils rappellent au passage qu’en l’état actuel de leurs situations, c’est la jeunesse qui est sacrifiée et y voir du coup l’avenir du Bénin en train d’être hypothéqué.
Dans cette ambiance, le tout nouveau bureau du département du Mono, élu par concertation se présente comme suit, mentionné au procès-verbal :

Coordonnateur : RADJI Djimon
Secrétaire Général Administratif : AMOUSSOU Eudes
Secrétaire Général Adjoint Administratif : HOUDJIHOUNDE Paulin,
Secrétaire général à l’information et à la communication : SILEMION Iréné
Secrétaire général Adjointe à l’information et à la communication : HOUMENOU Houéyi Paulette
Trésorier Général : GNIDETE Didier
Trésorier Général Adjoint : AFANOU Emmanuel
Secrétaire général aux négociations : AGBOGUIN Alfreid
Secrétaire général adjoint aux négociations : ANANOU T. Emmanuel
Premier Organisateur : LOGO Gérard
Deuxième organisateur : VIKOU Gabriel
Conseiller : SOSSOU Raoul
Chargée aux affaires féminines : ADJINAKOU Marcelline

Pourvu que les autorités restent à l’écoute des doléances et que l’intérêt général soit effectif mis en avant, contrairement à ce qui s’observe par endroit.

Vive Conepib Mono !
Vive l’école de la République !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!