Réplique de Yayi à l’interview de Talon: Alain Orounla réagit

0 32

Quelques jours après la réponse de l’ex-dirigeant béninois aux propos du Chef de l’Etat Patrice Talon dans Jeune Afrique, le porte-parole du gouvernement, s’est prononcé ce mercredi 30 septembre, sur la vive de réaction de Boni Yayi.

« Je me réjouis de ce que le président Yayi Boni ait pris le temps de lire l’interview très structurée donnée par le président de la République. Je crois que, comme la plupart des Béninois, il a apprécié la teneur, la tonalité des réponses apportées par le président de la République, sans tabou et sans langue de bois », s’est exprimé Alain Orounla. Le porte-parole du gouvernement relève cependant que l’ex-président Yayi n’a pas dû bien comprendre les propos du Chef de l’Etat à son endroit.

Banniere carrée

Dans son interview à JA, Patrice Talon a souhaité que Boni Yayi et Nicéphore Soglo « retrouvent leur rang et leur niveau » et « qu’ils se ressaisissent ».  « Est-ce une menace de plus après les déboires contre ces derniers ? A nous de nous ressaisir ? », a répliqué Boni Yayi dans une publication sur sa page facebook.

Ni menace, ni invective

 

Le ministre porte-parole du gouvernement, lors de sa sortie médiatique, a expliqué que contrairement à ce que pense l’ex-président Yayi, les propos du Chef de l’Etat Talon sont « loin d’être une menace ou des invectives ». « Il s’agissait tout simplement d’une invitation renouvelée du président de la République qui avait déjà eu l’occasion lors du discours du 1er août d’inviter ses prédécesseurs à la modération, à la sagesse, en toute humilité à l’aider à construire ce pays », a fait savoir Alain Orounla.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!