Cncvb Racine Athiémé : Hounnongan Togbé Yédy intronisé président communal pour restaurer le culte vodoun

0 33

Mettre ensemble les acteurs du culte vodoun afin de mieux promouvoir les valeurs cultuelles et culturelles africaines, sources indispensables de rayonnement de toute communauté, c’est l’idée qui sous-tend l’existence de la communauté nationale du culte vodoun du Bénin (Cncvb) Racine. Et pour permettre une bonne coordination de cette faîtière, des bureaux départementaux, communaux et d’arrondissements sont mis à contribution.

À Athiémé, une commune historique, touristique, culturelle et cultuelle, un homme humble, généreux et imbibé des pratiques ancestrales, Togbé Yédy, prend la tête du bureau exécutif communal de cette localité pour imprimer une nouvelle dynamise.

“Je vous remercie du choix porté sur ma modeste personne pour présider la Cncvb Racine Athiémé. Mesurant l’immensité et la noblesse de ma nouvelle mission, je vous rassure, chers Hounnon, chers Hounvi et chères personnalités politico administratives d’une franche et sincère collaboration’’, a martelé le nouvel homme fort de la Cncvb Racine Athiémé. “Ensemble, nous allons travailler pour que notre commune devienne un attrait touristique et une terre où le culte vodoun prospère et cohabite sans discrimination avec les autres religions chrétiennes et islamiques”, a souhaité Togbé Yédy.

Sa majesté Agassa Guédéhoungué, président national de la Cncvb Racine, après avoir accompli le rite d’intronisation, de bénédictions et de gratification de tableau d’honneur, a confié l’équipe dirigée par Togbé Yédy aux divinités et aux mânes des ancêtres.

Banniere carrée

Le président national de la Cncvb Racine a saisi l’occasion pour honorer certains dignitaires amis et aussi gratifier tous les membres des bureaux communaux du Mono d’attestations.

Des autorités politiques émues, promettent accompagner

Pour Saturnin Dansou, maire d’Athiémé, les présentes manifestations entrent en droite ligne avec la vision du président Talon et de la constitution béninoise. “Je félicite le nouveau bureau communal Cncvb racine. Recevez toute la satisfaction du conseil communal, car, nos valeurs culturelles, ce sont nos identités et un homme sans culture est un homme perdu. On ne peut pas faire le développement sans la culture de soi. On ne peut pas se développer dans la culture de l’autre. Notre bibliothèque culturelle est tellement riche et apporte de plus-value au tourisme. Je rassure le bureau communal Cncvb Racine Athiémé, que pour toutes les actions entrant dans le sens de la restauration de la culture, le soutien du conseil communal ne fera pas défaut”, a insisté Saturnin Dansou.

Dakpè Sossou, député de la 8ème législature à l’assemblée nationale et adepte du culte vodoun estime qu’il n’y a pas de petit Hounnon et que la fête des religions endogènes, fête identitaire et divinatoire, célébrée le 10 janvier de chaque année, continuera son périple pour de longues années encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!