Insécurité dans l’Atacora: Une bande de terroristes ‘‘arrache’’ Natitingou à la police

0 51

Plaintes, complaintes et désolation sont désormais le lot quotidien des populations de la commune de Natitingou en cette fin d’année. Depuis quelques semaines en effet, la cité des Nanto est hantée par des gangsters qui y sèment la terreur. On se déplace dans la ville, la peur au ventre. Un presque film de western qui se joue au nez et à la barbe de la police républicaine.

Banniere carrée

L’insécurité prend des proportions inquiétantes à Natitingou. Selon nos sources, ces bandits n’attendent plus la nuit avant de mener leurs assauts contre les populations. L’un des cas tragiques qui interpellent les consciences est celui du jeune conducteur de taxi-moto agressé et blessé mortellement à Kantaborifa dans le troisième arrondissement de la ville samedi dernier. Transporté d’urgence à l’hôpital indique Le Parakois, le pauvre homme a rendu l’âme quelques heures plus tard. Ce lundi, à Tchirimina dans le premier arrondissement, la moto d’une dame a été arrachée par des malfrats qui lui ont intimé l’ordre de choisir entre sa vie et son moyen de déplacement.
Dépassés par les événements, les populations demandent aux autorités, notamment à la police républicaine d’arrêter la saignée afin de ramener la paix dans la cité des Nanto.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!