Éducation aux changements climatiques: les membres du Synaem-Bénin en formation de 3 jours

0 62

La Bourse du travail de Cotonou abrite depuis ce 14 avril 2022, et ce, jusqu’à demain 16 avril 2022, un atelier de formation des membres du Syndicat National des Enseignants des Écoles Maternelles du Bénin (Synaem-Bénin) sur l’éducation aux changements climatiques. Les travaux ont été ouverts par le directeur départemental des enseignements maternel et primaire du Littoral.

Banniere carrée

Mobiliser les membres du Syndicat National des Enseignants des Écoles Maternelles du Bénin (Synaem-Bénin), les parents d’élèves, les autorités éducatives, sur les enjeux liés aux changements climatiques et engager des actions citoyennes pour la promotion de l’éducation aux changements climatiques. C’est l’objectif global de cet atelier de formation initiée par ce syndicat avec l’appui de partenaires dont la fédération canadienne des enseignants et des Enseignantes, Canadian’s Teachers Federation (CTTF/CE).
Dans son intervention introductive à cette activité, le secrétaire général du Synaem-Bénin Elvis Gaëtan Kponoukon, a rappelé le contexte à l’origine de cette initiative.
En effet, la crise climatique est la plus grande menace à laquelle sont confrontées l’humanité et la planète. Selon le rapport 2022 du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat), il ne reste que peu de temps pour inverser la tendance actuelle et maintenir l’augmentation des températures en dessous de 1,5°C. L’action climatique est plus qu’urgente. Pour y parvenir, l’éducation au Bénin doit être transformée pour catalyser la lutte contre les changements climatiques et soutenir une transition verte respectueuse de l’environnement pour un monde viable pour les générations à venir. Il s’agit pour les initiateurs de former les membres du Synaem-Benin sur les effets négatifs des changements climatiques, sensibiliser les membres, les parents d’élèves et autres acteurs de l’éducation sur la nécessité d’une transition verte, mobiliser le soutien des enseignants pour une éducation aux Changements climatiques de qualité pour tous, recenser les bonnes pratiques sur l’éducation au changement climatique, etc. « Les participants auront à suivre plusieurs communications liées aux changements climatiques. Ce sera également l’occasion de réfléchir sur la conception des jeux éducatifs pour lutter contre le réchauffement climatique, les bonnes pratiques pour l’éducation au changement climatique, les outils de plaidoyer », a précisé le Sg/Synaem. Elvis Gaëtan Kponoukon n’a pas manqué de témoigner sa reconnaissance la fédération canadienne des enseignants et des Enseignantes pour la confiance placée en sa modeste personne et surtout pour le soutien dont bénéficie le Synaem-Bénin au profit des enseignants des écoles maternelles depuis plusieurs années.
Au nom de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin, syndicat auquel est affilié le Synaem-Bénin, Bonaventure Ahitchémé a félicité le Sg et toute équipe et les a rassurés du soutien constant de l’Unstb.
En procédant à l’ouverture de l’atelier, le directeur départemental des enseignements maternel et primaire (Ddemp) Littoral, Adéromou Martin-Luther a souligné que le syndicalisme n’est pas seulement revendication, c’est aussi formation et le Synem s’en préoccupe. « C’est très important et nous vous félicitons pour cela. Nous vous exhortons à une attention particulière », a-t-il conclu.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!