Reddition de comptes et législatives 2023: Gérard Gbénonchi met Klouékanmè à l’ombre du baobab UP

0 56

Député élu de la 11e circonscription électorale, l’honorable Gérard Gbénonchi n’est pas l’homme distant du peuple. Il sait bien maintenir la dynamique du principe de l’Ubuntu ”Je suis parce que nous sommes”. Une sorte de reconnaissance totale des mandants comme base de génération du pouvoir de représentation qu’il exerce à l’Assemblée nationale. Ce vendredi 8 avril 2022, à son domicile à Klouékanmè dans le Couffo, l’honorable Gérard Gbénonchi a échangé avec les figures de proue de l’Union progressiste (UP). Il s’agit de tous les chefs de villages et de quartiers, tous les candidats aux dernières élections communales de 2020 ainsi que leurs suppléants, tous les coordonnateurs d’arrondissement du parti UP et l’ensemble des leaders d’opinion qui influencent la vie du parti à la base. Selon le député UP qui, par ailleurs, est le Président de la commission des finances et des échanges de l’Assemblée nationale, la rencontre a pour but de réchauffer et doper le moral des troupes à la base, de porter un message de résilience et d’espérance face à la cherté de la vie, de prendre le pouls du parti, les désintoxiquer et exhorter les militants à se mettre en ordre de bataille dans la perspective des prochaines élections législatives de 2023. Depuis son élection comme député en 2015, Gérard Gbénonchi a fait de la reddition de comptes un devoir périodique. Ce vendredi 8 avril, ses mandats ont une fois encore apprécié cette initiative. L’honorable Gérard Gbénonchi a saisi l’occasion pour répondre à toutes les questions posées par son auditoire. Il a présenté les mesures prises par le gouvernement béninois dans tous les secteurs pour impacter positivement la vie des populations. Les questions d’actualité n’ont pas été occultées par Gérard Gbénonchi, Président de la Cellule Formation du parti Union progressiste. L’élu du peuple a bénéficié du soutien du maire Dieudonné Gbédjékan, de ses adjoints, des chefs d’arrondissements de la commune de Klouékanmè. La commune déjà sous le contrôle politique du parti UP est plus que jamais à l’ombre du baobab. La vague jaune, couleur dominante du parti UP, a comme ambition de conserver ses positions de pouvoir lors des prochaines législatives prévues pour se tenir le 8 janvier 2023.

Banniere carrée

R. H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!