Reconnaissance de la chefferie traditionnelle : Talon installe les membres de la commission de réforme

0 61

Les quinze (15) membres chargés de travailler sur les réformes de la chefferie traditionnelle au Bénin peuvent démarrer leurs travaux . Ils ont été officiellement installés ce vendredi 27 mai 2022 par le Chef de l’Etat Patrice Talon au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à la présidence de la République.

A cette occasion, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola a rappelé l’historique du processus ayant abouti à la mise en place de ladite Commission.

En s’adressant s’adressant aux membres de la commission, le chef de l’Etat a mis l’accent sur la fragilité de l’ histoire du Bénin qui réside dans le fait que tout n’est pas écrit et que la tradition orale au cours des transmissions peut connaître des biais. Il reconnaît que la mission qui leur est assignée est lourde, la responsabilité grande mais qu’il leur fait confiance car experts chevronnés en la matière.

Banniere carrée

Aussi, a-t-il rappelé ce qu’il attend de cette commission. Il s’agit en effet pour les membres de rétablir la réalité de ce qu’étaient les royaumes du Bénin et la manière dont ils étaient administrés, les règles de succession, etc. Sur le sujet, le président de la République fait remarquer qu’il ne sera pas question de les moderniser mais plutôt de réhabiliter ce qui se faisait pour rester conforme à nos traditions à l’exception de ce qui n’est plus compatible avec les lois actuelles.

Par ailleurs, des réflexions seront faites autour des prérogatives de la chefferie traditionnelle au Bénin. Patrice Talon suggère à la commission de réfléchir à comment la Chefferie traditionnelle va contribuer à la cohésion sociale, aider dans les conciliations.

Rappelons que la mise en place de cette commission a été décidée lors du Conseil des Ministres du 11 mai 2022. Elle est composée de personnes ayant des connaissances et des compétences en histoire, géographie, socio-anthropologie, droit et sur le sujet et est présidée par Albert Bienvenu Akoha, enseignant émérite de l’Université d’Abomey-Calavi. Elle a pour mission de : rédiger l’avant-projet de loi portant composition, attributions, organisation et fonctionnement de la chefferie traditionnelle ; d’élaborer des avant-projets de textes d’application de la loi, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!