Éducation : quand l’alcoolisme s’empare des écoles pendant les heures de classe.

0 75

Le Ministre des enseignements maternels et primaire dévoile les résultats surprenantes d’une enquête réalisée sur le terrain courant novembre 2021.

Banniere carrée

En effet, le Ministre des Enseignements maternels et primaire Salimane a dévoilé il y a quelques jours à l’école normale d’instituteurs de Dogbo, les résultats d’une enquête diligentée sur le terrain en occurrence les centres de savoir sous sa juridiction et ceci pendant le mois de novembre 2021. Plusieurs plaintes se sont parvenues au cabinet ministériel portant état de consommation des boissons alcooliques par les instituteurs sur leur lieu de travail. Pour vérifier ses informations devenues trop persistantes, le responsable numéro 1 du département a donc envoyé dans plusieurs écoles sur le territoire national pour vérifier cette situation. Les résultats de cette mission étaient dévoilées le 8 Août passé par le responsable du ministère et ils sont accablants: 400 enseignants épinglés car étant en état d’alcoolisme très poussé. La colère du Ministre était donc palpable face à ce qu’il qualifie de ” faute lourde et de manquement grave vis à vis du travail à eux confié”. Conséquence, le Ministre n’est pas aller du dos de la cuillère et selon les textes qui régissent la corporation il a déclaré que ces 400 enseignants épinglés seront purement remplacés pour raison d’alcoolisme durant l’année scolaire qui s’annonce et ceci sans aucune négociation.

Euloge V. ATINDEHOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!