Écroué au Bénin pour escroquerie : Arnold Cadet jugé le 14 novembre prochain

0 61

Le parquet de la cour de Répression des Infractions Économiques et contre Terrorisme (CRIET) recevra des prévenus hors du commun le jeudi 14 novembre 2022. Le dossier à la base de cette procédure judiciaire est relatif aux actes d’escroquerie et faux et usage de faux.

Banniere carrée

Placé sous mandat de dépôt vendredi 23 septembre 2022, Arnold Cadet sera présenté à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme le 14 novembre prochain. La curiosité pour comprendre le motif de cette arrestation laisse découvrir que l’accusé a réussi à convaincre trois chefs d’entreprise réunionnais de l’obtention d’un marché relatif à l’installation de 50.000 climatiseurs dans des logements sociaux en cours de construction au Bénin. Selon nos sources, Arnold Cadet a reçu des mains des chefs d’entreprise à qui, il a promis la sous-traitance, une somme de soixante cinq mille 65.000 euros comme droit d’entrée.
En effet, il a été surpris avec plusieurs faux documents( relevés bancaires, passeport diplomatique…) et arrêté par la police républicaine lors de sa visite à Cotonou. Et pour cause, la police a reçu plusieurs plaintes, sur ce dernier sur l’affaire d’escroquerie.
Rappelons que Arnold Cadet avait été déjà condamné à 4 ans dont 1 avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour avoir escroqué un comptable.
De plus, il a été sauté de son poste d’ambassadeur du Réseau des Organisations de la société Civile de l’Afrique de l’ouest près l’union Européenne en mai dernier pour des faits de corruptions massives.

Narcisse Faboladji ABEREKERE (stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!