Wilfried L. Houngbédji au sujet du changement du surnom de l’équipe nationale : «que l’on s’appelle Écureuils ou Guépards, les conditions de base sont les plus déterminantes»

0 60

Le changement du surnom de l’équipe nationale de football du Bénin est toujours d’actualité et beaucoup en parlent encore. En effet, lors de son récent passage dans les locaux du Quotidien Le Matinal pour sa rencontre hebdomadaire avec les professionnels des médias, le secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement s’est prononcé sur le sujet.

A l’en croire, le changement du surnom de l’équipe nationale de football du Bénin n’est pas le plus important. Ce qui tient à cœur l’exécutif, ce sont les conditions de performance de l’équipe du Bénin. «Ce à quoi le gouvernement du Bénin croît absolument, c’est moins le nom que les conditions de performances sur la durée qui sont créées. C’est d’ailleurs cela qui se traduit par l’érection de plus de 20 stades Omnisports en l’espace d’un mandat du président de la République et la mise en œuvre des réformes pour professionnaliser la pratique du sport dans notre pays. Que l’on s’appelle Écureuils, Guépards, Lions ou Aigles, les conditions de base sont les plus déterminantes et c’est pour cela que le gouvernement s’emploie à les créer », a-t-il laissé entendre.

Banniere carrée

Rappelons que c’est lors de sa dernière Assemblée Générale élective du mois d’août que la proposition de passer du surnom Écureuils à Guépards, a été validée par les membres du comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football ( FBF). Mais jusque-là , ce changement n’est pas encore rendu officiel.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!