Supposées menaces proférées contre Malanville par les djihadistes : intox ! “Nous vivons en paix ici”, rassurent les résidents

0 74

Contrairement aux alarmantes informations concernant Malanville et qui voyagent sur les réseaux sociaux, tout se passe très bien dans la ville. Les faits réels observés ce dimanche 30 octobre 2022 dans la commune viennent conforter la thèse de l’intox. En effet, ce dimanche 30, jour de culte pour les religions judéo-chrétiennes, les fidèles se sont rendus sur leurs habituelles paroisses pour adorer leur Dieu dans la tranquillité et la paix. Interrogé sur la situation sociale et l’ambiance générale qui règnent dans la ville, Ifa Azéchiel, responsable du Conseil d’administration de l’Eglise protestante méthodiste de Malanville confie que lui et les autres fidèles pratiquent toujours leur foi dans la tranquillité. “Rien n’entame notre sérénité ni ne nous menace, même pas les récents évènements”, a-t-il expliqué pendant que le père célébrant poursuivait son homélie.

L’Eglise catholique Notre Dame du Sacré Cœur de Malanville a elle aussi vibré comme à l’accoutumée, au rythme des prières, paroles et chansons d’adoration ce même dimanche 30 octobre. C’est en effet la rentrée solennelle de tous les mouvements et groupements de fidèles participant à l’animation de la vie de la paroisse. Il s’agit d’une fête annuelle qui est une occasion de joie et de communion pour tous les fidèles.

Calixte Houede, membre du Conseil paroissial de l’Eglise Notre Dame du Sacré Cœur de Malanville dira qu’étant habitant de la ville, qu’il est étonné de ce qui circule sur la situation de la ville. « Nous vivons en paix ici, les fidèles exercent leurs activités ». Il a invité les auteurs de ces informations à venir sur le terrain pour constater la réalité. Adam Nabissiekou, père célébrant du culte du jour, interrogé, a aussi rassuré de la quiétude qui règne dans la ville. En qualité de vicaire de la paroisse, il a remplacé au pied levé le curé qui est allé célébrer le culte sur la paroisse de Karimama.

Banniere carrée

A quelques pas de l’Eglise catholique se situe le marché de Malanville. Bien que ce dimanche ne soit pas le jour du marché, beaucoup de mouvements de va-et-vient de plusieurs usagers sont observés. Les ouvriers continuaient de charger les sacs d’oignon et de maïs, les “bonnes dames” exerçaient aussi leurs activités commerciales. Les conducteurs de taxi-motos assuraient sans cesse les navettes.

Le constat est donc clair comme l’ont confié des élus locaux rencontrés. La commune de Malanville ne vit pas sous le joug des terroristes et la psychose n’y règne point. Les populations continuent de vaquer normalement à leurs occupations et les autorités en charge de la sécurité rassurent que toutes les dispositions maintien de sécurité sont prises.

D.G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!