Restauration de l’image de l’administration publique béninoise: Mathys lance la vulgarisation du code d’éthique et des valeurs

0 49

La salle des fêtes de la tour administrative a servi de cadre ce jeudi 3 novembre 2022, au lancement de la campagne de vulgarisation du code d’éthique et des valeurs de l’administration publique et la présentation du guide de procédure disciplinaire. C’est la Ministre du Travail et de la Fonction Publique qui a en personne présidé cette cérémonie, avec à ses côtés les partenaires techniques et financiers.

Restaurer davantage l’image de marque de l’administration publique béninoise. C’est l’ambition du gouvernement béninois en réactualisant le code des valeurs et d’éthique en intégrant de nouvelles valeurs, en associant un guide de procédure disciplinaire. Le document déjà prêt sera vulgarisé dans diverses structures de l’Etat dans les prochains jours, à travers une campagne nationale. Laquelle campagne a été officiellement lancée ce jeudi 3 novembre 2022 à la salle des fêtes de la tour administrative.
Dans son discours introductif, le Secrétaire Général du Ministère du Travail et de la Fonction Publique, Norbert Boccace Kanhounon a rappelé que depuis la proclamation le 4 décembre 1958 de la République du Danxomè devenu République du Bénin, c’est seulement le 31 décembre 2008 que le pays s’est doté d’un code de valeurs et d’éthique de la Fonction Publique. Avec l’avènement du régime de la rupture précise-t-il, les nouvelles orientations données à l’administration publique par les autorités au niveau national, ont amené à actualiser ce document qui comporte de nouveaux principes et de nouvelles valeurs.
Le Conseiller régional Afrique de Transparency International, Samuel Kaninda a tenu à saluer la Ministre du Travail et de la Fonction Publique pour son engagement personnel et son leadership qui ont permis la réalisation des objectifs dans le cadre de l’amélioration du système répressive de la corruption au sein de l’administration publique béninoise, qui est un pilier incontournable du dispositif national de prévention et de répression de la corruption. Mais avant tout, elle est à la base, la cheville ouvrière du gouvernement béninois dans la mise en œuvre de son Programme d’Actions qui a pour but d’accélérer le développement économique et social du Bénin qui a comme pilier 1 : renforcer la démocratie, l’état de droit et la bonne gouvernance. « C’est une reconnaissance que les objectifs de développement national ne peuvent être réalisés de façon pérenne qu’avec une administration publique qui porte les valeurs essentielles que sont l’intégrité, la responsabilité, la transparence et la redevabilité en autres. Ceci est en phase avec l’esprit et la lettre de la charte africaine sur les valeurs et les principes du service public », a-t-il fait savoir.
Juan Luis Barbolla Casas, chef d’équipe gouvernance et économie de la délégation de l’Union Européenne, dira que cette activité est l’aboutissement d’un processus assez laborieux d’un partenariat entre les différents ministères et le programme d’appui à la lutte contre l’impunité et au renforcement de l’état de droit.

Une administration intègre pour des interventions publiques efficaces

Banniere carrée

Dans son discours officiel, la ministre du Travail et de la Fonction Publique Adidjatou Mathys a mentionné qu’afin de réaliser les projets et mettre en œuvre les réformes inscrites dans son programme d’action, le gouvernement a besoin d’une administration intègre et d’outils appropriés pour réaliser efficacement les interventions publiques. «C’est pourquoi en lien avec les nouveaux textes législatifs et réglementaires en vigueur, le code des valeurs et d’éthique de la Fonction Publique du 20 février 2008 a été révisé et adopté en Conseil des Ministres du 13 juillet 2022 », a-t-elle expliqué. Devenu code d’éthique et des valeurs de l’administration publique, il intègre dix-sept (17) nouvelles valeurs qui définissent les règles de comportement des agents publics. On peut citer entre autres : le sens élevé de responsabilité, l’intégrité, la paix, la liberté, la dignité, la justice, la préservation de la vie, la participation, l’abnégation. Un guide de procédure disciplinaire est associé à ce code révisé. Les deux documents feront l’objet d’une série d’ateliers de formation sur toute l’étendue du territoire national. Cela permettra de sensibiliser les agents de l’Etat sur le contenu des deux documents, mettre à leur disposition des exemplaires desdits documents sous forme de plaquette, kakémono et autres.
Tout en comptant sur leur détermination et leur sens de responsabilité pour renforcer les bonnes pratiques dans l’administration publique, Adidjatou Mathys exhorte alors les agents de l’Etat à s’approprier le contenu du code et du guide. La cérémonie s’est achevée par la remise symbolique desdits documents.

Télécharger

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!