Législatives de janvier 2023: un loup dans la bergerie UP le Renouveau à Toviklin

0 103

Les prochaines élections législatives, au-delà de l’âpre concurrence qu’elles donneront à voir, seront aussi des moments de révélation de la sournoiserie politique chez certains acteurs qui tardent à comprendre qu’ils sont désormais dans le train d’un passé lointain sans aucune possibilité de résurrection dans le contexte des réformes actuelles. Si aucun parti politique n’est à l’abri du mal, le cancer de la sournoiserie politique semble être déjà en pleine excroissance dans les rangs du parti Union Progressiste Le Renouveau. Les premiers germes pathogènes de ce mal ruineux de toute ambition de victoire électorale sont repérés à Toviklin. Dans cette commune du département du Couffo, Joseph Djogbénou et ses compagnons qui rêvent d’enlever des sièges auront à livrer un combat contre deux ennemis. Il s’agira de combattre un leader politique membre du parti UP Le Renouveau comme premier adversaire avant de se confronter aux partis concurrents de l’opposition. Le vrai ennemi n’est jamais loin, dit-on. Sa puissance de naissance est d’ailleurs foudroyante qu’elle suffit à créer des frissons. Malheureusement, le parti UP Le Renouveau devra se préparer à faire face à un ” ennemi de maison ”. En effet, selon les informations concordantes qui émergent en surface dans les discours publics à Toviklin, le parti UP Le Renouveau court un énorme risque de déchirure interne du fait d’une campagne de sabotage entreprise par un ancien député de la commune. Selon nos sources, cet ancien député qui a fait la pluie et le beau temps sous le régime du feu Général Mathieu Kérékou, sillonne certains arrondissements de Toviklin pour ruiner les chances du parti UP Le Renouveau dont il est pourtant membre. Le jeudi 24 novembre, dans l’arrondissement de Tannon-Gola, arrondissement de provenance du Maire de Toviklin, cet ancien ministre aurait tenu des propos provocateurs et destructeurs contre son parti UP Le Renouveau dont il est pourtant membre du comité de campagne. Les sources indiquent qu’il aurait demandé aux populations de soutenir des listes adverses à sa formation politique. Cette campagne de sabotage a été aussi animée à Kpévé, un village de l’arrondissement central de Toviklin. Dans un quartier bien connu de Toviklin centre, des réunions auraient été organisées par le même ancien député. Selon nos sources, l’ancien député en question n’a pas varié son discours. Déjà en infraction avec une campagne électorale précoce et des consignes de vote, ce leader du parti UP Le Renouveau prêche contre sa paroisse. Les propos d’une extrême gravité attribués à l’homme ne peuvent être repris dans cette publication au risque d’être complice d’une intention délibérée de fragiliser la cohésion sociale en cette période électorale. La responsabilité sociale du journaliste et les consignes de la Haac prescrivent d’ailleurs que l’on s’abstienne d’aller jusqu’à nommer le parti adverse pour qui ce membre du parti UP Le Renouveau bat précocement campagne et de relayer les propos risqués tenus. Il s’agit là, d’une posture belliqueuse assumée par cet ancien ministre dont les motivations sont à rechercher. Est-il un frustré politique ? Rêvait-il de se refaire une santé politique en allant au parlement sans réussir à passer le filtre du tamis du parti ? Auquel cas, un reflux d’angoisse pourrait être à la base de cette campagne de sabotage qu’il a engagée contre son parti. De toute façon, les propos et les agissements de cet ancien député sont de nature à conclure qu’il y a désormais un loup dans la bergerie du parti UP Le Renouveau à Toviklin. Ce loup représente une menace certaine pour les ambitions politiques du parti dans cette commune et par-delà dans la circonscription électorale entière. Si les premiers responsables du parti UP le Renouveau dorment encore longtemps sans la prise d’aucune mesure préventive, l’ennemi de maison qui est un mal sous les pieds va infester tout le système. En ce moment, le pronostic vital du parti sur le terrain de la rivalité politique sera néant. Un homme prévenu en vaut deux ou plusieurs, dit-on !

Banniere carrée

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!