Présentation de l’agenda 2023 du numérique : les grands chantiers du gouvernement dans le secteur dévoilés

0 74

L’agenda 2023 du numérique a été présenté ce 3 février 2023 à la salle Fleuve Jaune du Ministère des Affaires Étrangères. C’était au cours d’une cérémonie présidée par la Ministre du Numérique et de la Digitalisation (MND), Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

Le gouvernement du président Patrice Talon entend poursuivre sa politique de transformation numérique durant cette année 2023. Et pour ce faire, le Ministère du Numérique et de la Digitalisation s’est doté d’un agenda qui comprend les grandes lignes des actions à mener dans le secteur. Ce document a été présenté aux différents acteurs et partenaires de l’écosystème du numérique en République du Bénin le 3 février dernier.
Mais avant de présenter l’agenda 2023, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a rappelé à l’assistance, quelques éléments de réalisation durant l’année écoulée. On retient qu’en 2022, un accent particulier a été mis sur les infrastructures. A en croire la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, c’est la composante essentielle et même indispensable pour les transformations numériques. Et comme on peut s’y attendre, la réalisation de ces infrastructures a permis de noter une évolution dans le taux de pénétration d’internet au Bénin. « Selon les chiffres prévisionnels de l’Arcep, nous sommes passés à un taux de près de 75% de pénétration. En termes d’abonnés uniques, on est autour de 50%. Nous devons tous nous féliciter de cette évolution positive qui passe par la mise en œuvre de l’extension des réseaux surtout au niveau des zones frontalières », a laissé entendre l’autorité ministérielle.

Dans le secteur de l’éducation notamment dans l’enseignement supérieur, le réseau béninois d’éducation et de recherche a été mis en exploitation avec une interconnexion avec d’autres réseaux d’éducation de recherche dans la sous-région. Par ailleurs, l’école des métiers du numérique qui offre des formations de qualité avec un plateau technique de haut niveau a été opérationnalisée.

Banniere carrée

L’année 2022 a été aussi marquée par l’entrée sur le territoire béninois des kits de réception dans le cadre de la mise en service de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Au cours du lancement de la cérémonie du vendredi dernier, la ministre a annoncé que le pays est fin prêt pour passer à la TNT. « Nous avons également mis en place le cadre de mise en œuvre de la 5G au Bénin. Nous avons élaboré notre stratégie nationale d’intelligence artificielle (IA) et des méga données. Notre vision est que d’ici 2027, le Bénin rayonne par l’intelligence artificielle en soutenant la croissance des secteurs stratégiques dans une approche pragmatique utile centrée sur nos besoins. Sur le volet règlementaire, nous avons en 2022 opéré la fusion des agence du secteur du numérique en une seule pour des besoins de rationalisation et d’accélérer de nos projets », a-t-elle poursuivi.

En levant un coin de voile sur les chantiers en vue pour 2023, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a indiqué que son département va continuer à travailler dans la même dynamique pour passer à l’échelle. Elle annonce notamment la mise en place des pilotes 5G, la mutualisation des infrastructures, le déploiement des points numériques communautaires qui vont permettre à toutes les catégories socioprofessionnelles d’avoir un accès à l’internet. Mieux, en 2023, de nouveaux e-services seront actionnés autour de plusieurs secteurs.
Le secteur des médias ne sera pas du reste et la ministre précise à ce niveau la poursuite de la modernisation de l’ORTB et le lancement de la chaîne dénommée A+ Bénin.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!