Gestion des gares routières de Bohicon: le préfet du Zou Firmin Kouton recadre Rufino d’Almeida et le remet à sa place

0 83

À travers un message Radio et porté en date du 20 février 2023, le préfet du département du Zou Firmin Kouton recadre le maire de Bohicon suite à sa note circulaire relative au maintien d’ordre sur les gares routières de la ville de Bohicon. Bien qu’ayant approuvé l’appel du maire à l’endroit de la Police Républicaine à l’effet d’organiser des patrouilles sur lesdites gares routières aux fins d’y assurer l’ordre public et le déroulement tranquille des activités, le préfet du Zou a toutefois rappelé à l’autorité municipale certaines dispositions des textes qu’il ignore certainement.

Firmin Kouton a d’entrée rappelé au maire l’article 132 alinéa 8 n°2021-14 du 20/12/2021 portant Code de l’administration territoriale en République du Bénin qui stipule que seul le Secrétaire Executif (SE) de mairie gère les Établissements communaux dont les gares routières et marchés. À cet effet, le Ragiem-B chargé de la gestion des infrastructures économiques et marchandes de la commune de Bohicon est le seul représentant du SE pour assurer la gestion et le contrôle sur lesdites infrastructures d’où le maire ne saurait à en croire le préfet interférer. Il est également rappelé au maire que l’organisation des tours de chargement est dorénavant assurée par le Directeur de Ragiem-B en liaison avec les acteurs des gares routières. La même note rappelle au maire que seul le Directeur de Ragiem-B est habileté à solliciter la police républicaine pour assurer l’ordre sur les infrastructures marchandes et économiques dans le cadre de ses attributions et rendre compte à sa hiérarchie qui est le SE. A cet effet, le préfet souligne que la note circulaire du maire qui fait ainsi objet de réponse est suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Lire le message du préfet

Banniere carrée

A.A.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!