4ème Congrès scientifique de Bca-Waethics à Cotonou : la gouvernance des CNER pendant la Covid-19 et urgences sanitaires au cœur des travaux

0 72

Cotonou, la capitale économique du Bénin accueille depuis le mardi 25 avril 2023, et ceci jusqu’au vendredi 28 avril 2023, en présentiel, les travaux du 4ème Congrès scientifique de BCA-WAETHICS financé par l’EDCTP. Au Ministère de la santé, le coup d’envoi de la dite rencontre qui se déroule également en ligne via zoom, a été donné par le Conseiller technique spécial du Ministre de la santé, Dr Ange Dossou. Il était pour la circonstance entouré du Directeur de la formation et de la recherche en santé (Drfs), Dr Géraud Padonou et de la présidente du Cner, Professeur Flore Gangbo.

“Gouvernance des Cner pendant les urgences sanitaires”. Tel est le thème sous lequel est placé le 4ème congrès scientifique de Bca-Waethics qui se tient, en présentiel, à Cotonou et en virtuel. Organisé par le consortium du projet Bca-Waethic-II, cet événement a pour objectif de partager les enseignements tirés des enjeux de gouvernance lors de la pandémie Covid-19 et d’autres urgences sanitaires passées, auprès des Comités nationaux d’éthique de la recherche (Cner) de la sous-région ouest-africaine. Au cours de la rencontre, les participants présents venus de plusieurs pays tels que le Bénin, le Libéria, le Kénya, le Mali, le Nigéria et le Sénégal, et ceux en ligne auront à partager leurs expériences concernant plusieurs points. Il s’agit du renforcement d’un outil en ligne de gestion des comités d’éthique ; de la gestion des comités d’éthique pendant la Covid-19 ainsi que les leçons apprises ; de la mise en place de réseaux avec les acteurs de la recherche et le système de la santé ; du renforcement des capacités de leadership et de gouvernance des Comités d’éthique et des différentes expériences en matière de mise en place d’un système de management de la qualité. Dans son mot, à l’ouverture des travaux, la présidente du Cner, Professeur Flore Gangbo est revenue sur les objectifs de la rencontre. Elle a adressé ses sincères remerciements aux conférenciers et facilitateurs qui ont accepté d’animer le congrès. Elle a, également, réitéré sa reconnaissance au nom des Comités nationaux d’éthique de la recherche du Bénin, du Sénégal, du Mali et des scientifiques et éthiciens affiliés aux Cner à l’Université de Saragosse, au Ministère de la santé du Bénin et au Ministère de la santé et du développement social du Mali. Ceci pour leurs soutiens constants. Sa reconnaissance est également allée vers European and developing countries clinical trialsl (Edctp) qui a financé le projet Bca-Waethic-II  pour une période de deux ans allant de juillet 2021 à juillet 2023. « J’ai confiance que le présent congrès modifiera de façon consistance le paysage de l’éthique de la recherche dans nos pays », a souhaité la présidente Gangbo avant d’inviter tous à une participation active.

Banniere carrée

Satisfecit décerné au Professeur Flore Gangbo

Ouvrant la rencontre, le Conseiller technique du Ministre Béninois de la santé, Dr Ange Dossou à l’instar du Directeur de la formation et de la recherche en santé (Drfs), Dr Géraud Padonou, a évoqué la pertinence de la rencontre et a décerné un satisfecit au professeur Flore Gangbo pour ses nombreuses années de combat au profit de la santé et dans l’éthique de la recherche en santé. La pandémie de la Covid-19, à l’entendre, a été un facteur déterminant de la mise en évidence des limites structurelles et opérationnelles critiques auxquelles sont confrontés les Comités d’éthique de la recherche des pays.

La pandémie a été également un facteur déterminant dans les besoins à combler dans le domaine aussi bien de la recherche en matière de santé que dans celui de la gouvernance des Cer et Cner. A ses dires, il est important de partager les leçons apprises sur les problèmes de gouvernance lors de la pandémie de Covid-19 et d’autres urgences sanitaires passées dans les Cner ouest-africains. « Il m’est revenu qu’en ce qui concerne le Bénin, le chronogramme des activités financées sur le projet Bca-Wa-Ethics, a été exécuté ainsi les activités prévues ont effectivement été mises en œuvre », a précisé M. Dossou. L’objectif de cet atelier vient à point nommé puisqu’il vise à concevoir et à mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités dans les Cner ouest-africains, a-t-il laissé entendre avant de remercier le bailleur EDCTP et les autres partenaires de cette activité. Mentionnons que ce congrès prend fin ce vendredi 28 avril 2023. Cette dernière journée sera consacrée à l’élaboration d’une feuille de route qui permettra d’harmoniser les stratégies de gouvernance efficaces d’un Cner pendant les urgences sanitaires et au-delà qui sont sensibles aux différences fondées sur le sexe et le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!