Célébration de l’édition 2023 de la JMO au Bénin : faire de la préservation des ressources océaniques une priorité

0 61

À l’instar des autres pays de la planète, le Bénin a commémoré ce 8 juin 2023, la Journée Mondiale des Océans (JMO). Ceci à travers des manifestations qui se sont déroulées à la plage de Togbin Daho dans la commune d’Abomey-Calavi ; avec une forte participation des populations riveraines et des autorités politico-administratives à divers niveaux.

Banniere carrée

« Planète Océan : les courants changent », c’est autour de ce thème que l’édition 2023 de la Journée Mondiale des Océans (JMO) a été célébrée. Au Bénin, l’évènement a été marqué par des manifestations qui ont eu lieu à la plage de Togbin Daho. Il s’agit notamment du nettoyage de la plage, d’une communication sur la thématique cette année suivie d’une séance de sensibilisation sur l’importance pour les citoyens du monde de préserver les ressources océaniques.
Mais avant, la journée a été lancée par une cérémonie fort simple ponctuée de deux (2) interventions, à commencer par celle du préfet maritime, le capitaine de Vaisseaux Fernand Maxime Ahoyo, chargé de coordonner toutes les actions de l’État en mer. À l’en croire, cette journée est une occasion spéciale de reconnaître l’importance des vastes étendues d’eau et de prendre les mesures pour les préserver. « Les océans nous fournissent également des ressources précieuses, des nourritures aux métaux en passant par l’énergie renouvelable », a-t-il fait savoir.
En procédant au lancement officiel de la journée, le directeur général de l’Agence du Développement du Lac Ahémé et de ses Chenaux (Adelac) qui a prêté sa voix au discours du directeur général de l’environnement et du climat, empêché ; a rappelé que la célébration de la JMO a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1992 à la suite de la tenue du sommet de a Terre de Rio de Janeiro au Bénin.
Martin Gbedey puisque c’est de lui qu’il s’agit a indiqué que la JMO vise à focaliser les attentions du grand public sur les enjeux d’une meilleure gestion des océans et leurs ressources. Le Dg/Adelac souligne que le thème de cette édition s’inscrit dans le cadre de la décennie des Nations-Unies pour l’océan 2021-2030, décennie au cours de laquelle les sciences océaniques et océanographiques doivent être mises au service du développement durable. Aux dires de Martin Gbedey, le thème de l’édition 2023 de la Journée Mondiale des Océans cadre avec le programme d’actions du gouvernement (Pag 2021-2026), qui nourrit l’ambition de faire de la valorisation et de la protection des ressources marines une priorité. « Cette journée permettra aux chercheurs, autorités, cadres, société civile, élus locaux et populations de réfléchir sur comment mettre en œuvre des actions innovantes de protection de notre écosystème marin », a conclu le représentant du directeur général de l’environnement et du climat.
Rappelons que la séance de sensibilisation des populations a été dirigée par Faustine Sinzogan Coovi, point focal de la convention d’Abidjan, et a pris fin par la distribution gratuite de sacs biodégradables.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!