Bénin Toffa : Pas de consultation cette année, les raisons

0 3 753

📍Les réformes annoncées prennent corps à partir du 10 janvier prochain

La consultation annuelle sur le futur dénommée “Bénin Toffa” a connu quelques réformes auprès des dignitaires religieux. Mise en œuvre depuis une vingtaine d’années, cette consultation prend fin cette année avec sa forme actuelle et subira des modifications majeures et des changements.

C’est du moins ce qu’il faut retenir d’un rappel fait dans une vidéo publiée sur le réseau social TikTok par le Professeur David Koffi AZA Consultant cultuel et Prêtre consultant du FA ce dimanche 26 novembre 2023.

D’après lui, cette réforme vis-à-vis du Toffa est une volonté des responsables des cultes endogènes et une volonté du gouvernement de redonner le sens que révèle cette consultation aux béninois. «Bénin Toffa a été réformé. Puisque vous n’êtes pas sans savoir que depuis 17 ans, nous nous sommes engagés dans cette aventure, mais la version actuelle que vous connaissez prend fin cette année 2023. Une nouvelle version accompagnée par le gouvernement de mon pays va prendre un nouveau départ le 10 janvier prochain, donc la première édition du nouveau départ de cette initiative du Bénin Toffa va reprendre le 10 janvier 2024 à Ouidah», a annoncé le Professeur.

Banniere carrée

En invitant tous ses collègues et les béninois à accompagner cette nouvelle dynamique, il a annoncé qu’à partir du 10 janvier 2024 et ceci sous la coupole du gouvernement béninois, ces réformes permettront de mieux comprendre ce que prévoit la nouvelle année et les dispositions pratiques à prendre par chaque béninois.

«Et cette première édition nouveau format sera sous le patronage du gouvernement de mon pays, le Bénin. C’est pour cela que j’invite tous mes compaires, tous mes collègues à savoir et à comprendre que la version officielle et nationale du Bénin Tofa aura lieu le 10 janvier 2024 à Ouidah», a-t-il ajouté.

Voyance d’intérêt public au Bénin, le Toffa aborde notamment les thèmes liés à la santé, argent, sexe, politique. Il est consulté chaque année par les bokonons, prêtres de l’art divinatoire appelé le fâ et autres.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!