Niger : les militaires découvrent un arsenal de guerre et un centre d’opérations appartenant à la France

0 1 042

Une opération conjointe de la Gendarmerie et de la Police Nationale a conduit à la saisie d’une vaste quantité d’armes, de munitions et d’équipements militaires au siège d’Eucap Sahel, à Niamey. Cette action a été déclenchée suite à des informations faisant état du convoi de ces matériels par un ancien colonel français.

Au cours de la perquisition effectuée par les forces nigériennes, dirigées par le Commandant de la Section de Recherches de Gendarmerie de Niamey, une quantité considérable d’armements et d’équipements militaires a été trouvée à Eucap Sahel. Les objets saisis comprennent une variété d’armes à feu, de munitions et d’accessoires militaires.

Banniere carrée

La liste des articles saisis comprend quatre drones, vingt fusils Oberland avec leurs 438 chargeurs, vingt-cinq pistolets automatiques Clock avec 88 chargeurs, ainsi que divers autres équipements tels que des malettes de transport (24), des pièces de rechange, des cartouches(21 sachets) , des grenades à mains, des canons de fusil silencieux, des gilets pare-balles, des casques lourds militaires, et plus encore.

Cette saisie majeure a mis en lumière les efforts des autorités nigériennes pour contrer le trafic d’armes et assurer la sécurité dans la région. Les détails supplémentaires sur l’origine des armements et les personnes impliquées devraient être divulgués dans un avenir proche, alors que les enquêtes se poursuivront. À suivre

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!