Démolition à polémique d’un immeuble à Togbin : Réévaluation du bâtiment de la victime , les détails

0 339

La récente démolition d’un immeuble à Togbin a déclenché des tensions et mis en lumière un litige immobilier de longue date. Au centre de cette controverse se trouve Monsieur AGBOGBA, un propriétaire déterminé à défendre son bien contre la Société Immobilière et d’Aménagement Urbain (SIMAU) et le Ministère du Cadre de Vie.

Depuis deux ans, AGBOGBA s’oppose fermement à la démolition de son immeuble, rejetant toute forme de dédommagement et insistant soit sur l’intégration de son bien au projet, soit sur une reconstruction identique sur une autre parcelle. Malgré des tentatives de conciliation et des offres d’indemnisation, AGBOGBA est restée inflexible dans ses demandes.

Banniere carrée

Une nouvelle information révèle que le bâtiment d’AGBOGBA a été réévalué par un expert immobilier à un montant de 92.103.400 FCFA. Cependant, AGBOGBA n’a pas rempli les formalités nécessaires pour recevoir son dédommagement, malgré les multiples relances de la commission interministérielle chargée du dédommagement.

La commission interministérielle chargée du dédommagement des personnes affectées par la libération de la route des pêches a apporté des clarifications. Selon celle-ci, l’expropriation pour cause d’utilité publique obéit à des règles strictes définies par la loi, et l’allégation selon laquelle l’État aurait entrepris la démolition sans dédommagement préalable est catégoriquement niée. À suivre

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!