Sécurité routière : le ministre de l’Intérieur Alassane Séïdou annonce un nouveau contrôle après la répression sur le port de casque

0 2 839

Le Bénin ne s’arrêtera pas sur la simple répression du port de casque par les motocyclistes sur les axes routiers. Après cette première étape, il est prévu également une opération spéciale qui prendra en compte le contrôle de la qualité des casques portés par les usagers. L’annonce a été faite dans la matinée de ce mardi 5 mars 2024 par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique (MISP) Alassane Séïdou. Ceci, lors d’une séance tenue entre des membres du gouvernement et l’envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la sécurité routière au Bénin, Jean Todt.

«En ce qui concerne la répression des casques, je crois que désormais, nous allons passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire la qualité des casques», a annoncé le Ministre. Selon lui, le gouvernement de la République du Bénin constaté et se réjouit continuellement du port de casque qui entre désormais dans les habitudes des béninois.

Banniere carrée

Cela permet de protéger la vie des usagers et d’éviter surtout les cas d’accident. “Tous les citoyens doivent avoir leurs casques. Ça commence à entrer dans les habitudes. Il est préférable que chaque citoyen ait son casque”, dira-t-il.

Cette visite de (02) jours consiste pour l’ancien Président de la Fédération internationale d’automobile d’échanger avec les autorités béninoises sur les besoins du pays en matière de sécurité.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!