Session du RFP/APF à Porto-Novo : la budgétisation sensible au genre, l’un des principaux points abordés

0 544

L’Assemblée Nationale abrite depuis hier mercredi 17 avril 2024, la réunion inter-sessionnelle du Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (RFP/APF). A l’ouverture des travaux, la présidente du Caucus des femmes parlementaires du Bénin, Djamilatou Sidi Mouhamed s’est réjouie du choix porté sur le Bénin pour accueillir cette rencontre. Elle feta savoir dans la sute de son intervention que ces assises permettront au Réseau des femmes parlementaires de l’APF d’aborder plusieurs questions d’intérêt pour leur organisation commune qu’est l’APF et d’échanger sur les difficultés auxquelles ses membres sont confrontés dans leurs pays. « Au cours des deux jours que dureront les travaux, les participants auront aussi l’occasion de confronter leurs idées et expériences autour des questions relatives à la protection des femmes et des filles dans les conflits armés, à la lutte contre la traite des personnes, des droits patrimoniaux des femmes, le corpus législatif sur la budgétisation sensible au genre », a-t-elle précisé.

Banniere carrée

Dans son discours officiel de lancement, le président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou a renouvelé toute son admiration à Francis DROUIN, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et à ses autres collègues membres du Bureau, pour la qualité des débats et la bonne collaboration qu’ils entretiennent ensemble depuis son accession au bureau de cette Assemblée en juillet 2022. « Au-delà du privilège d’organiser cette rencontre, je voudrais singulièrement me réjouir, qu’elle se rapporte à l’instance de l’APF en charge de promouvoir la participation des femmes à l’animation de la vie politique, économique et sociale dans l’ensemble de l’espace francophone », a-t-il déclaré.

Pour Vlavonou, les organisateurs de la présente rencontre ont bien fait en programmant, au nombre des points inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre, une présentation sur la budgétisation sensible au genre, afin de renforcer les compétences, sur l’identification des inégalités entre les sexes dans la collecte et la distribution des ressources financières publiques et la proposition de mesures nécessaires pour rééquilibrer les écarts constatés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!