Glazoué/Contentieux électoral: Houndolo écrase Gnacadja à la Cour Suprême

0 70

Le 17 mai 2020, les populations béninoises étaient aux urnes dans le cadre des élections communales et municipales. Les partis politiques présents au scrutin ont usé de stratégies diverses pour appâter les électeurs. Dans la commune de Glazoué, le challenge était de taille.

Banniere carrée

Entre les partis Union Progressiste (UP) et Bloc Républicain (BR), le combat politique a été rude. Malgré leur appartenance à la mouvance présidentielle, les leaders de ces deux partis auront bataillé jusqu’au bout. À Glazoué, la bataille la plus féroce s’est déroulée dans l’arrondissement de Thio. Candidat sur la liste BR, le jeune leader politique Gilles Houndolo a dû faire face à l’adversité du duo Laurent Gnacadja et Edmond Agoua. Le premier est un ancien maire de la commune de Glazoué et candidat UP. Le deuxième est député à l’Assemblée nationale et est le coordonnateur communal du parti UP à Glazoué. Mais au soir du 17 mai dernier, le jeune leader politique Gilles Houndolo a réussi à emporter les deux sièges en jeu dans l’arrondissement et finit par être élu maire de la commune de Glazoué en raison du vote majoritaire des populations au profit du parti Bloc Républicain.

Le temps du recours

Les populations ont tranché dans les urnes. À Glazoué, elles ont préféré le BR à l’UP. Mais les perdants n’ont pas voulu s’en tenir à la vérité des urnes. Ici encore, ce sont les deux candidats de l’arrondissement de Thio qui se retrouveront devant les juges de la Cour Suprême. Ayant perdu l’élection, le candidat malheureux du parti UP, Laurent Gnacadja, a initié un recours contre  le maire Gilles Houndolo. Dans les détails, Laurent Gnacadja estime que Gilles Houndolo n’est pas d’Agouagon, un village de l’arrondissement de Thio comme il le prétend. Le requérant estime que les documents administratifs visés à la Cena pour le candidat Gilles Houndolo renseignent qu’il a sa résidence à Cotonou. Dans son recours, le candidat malheureux Laurent Gnacadja  reproche à Gilles Houndolo d’avoir favorisé le vote massif des électeurs non ressortissants de l’arrondissement sous le prétexte de diverses raisons. Les juges de la Cour suprême ont instruit le dossier avec le principe du contradictoire. Aux accusations du requérant, le maire Gilles Houndolo a apporté des éléments de justification. Ce mardi 18 août 2020, les deux parties étaient devant les juges de la cour. Au terme des débats nourris d’arguments solides, la Cour a déclaré irrecevable la plainte du candidat malheureux Laurent Gnacadja.

Gnacadja et Agoua tombent

C’est l’humiliation de trop que les deux leaders politiques UP de l’arrondissement de Thio pouvaient éviter. Le candidat UP Laurent Gnacadja avait reçu un soutien du député Edmond Agoua dans la période électorale. Les deux acteurs ont réussi à taire leurs querelles politiques pour s’unir afin de gagner les  deux  sièges  en jeu dans l’arrondissement de Thio pour le parti UP. Mais c’était sans compter avec le réalisme de l’actuel maire Gilles Houndolo qui a le vent en poupe à Glazoué. Il s’ensuit que le candidat malheureux Laurent Gnacadja n’a pas pu déposer son recours sans l’onction du député Edmond Agoua pour qui cette défaite est un camouflet à double titre. Natif de l’arrondissement de Thio, on comprend très bien que le député Edmond Agoua, coordonnateur communal du parti UP digère mal la défaite de Laurent Gnacadja. Mais le tandem Gnacadja- Agoua pouvait s’abstenir de pousser aussi loin le bouchon. Après la défaite des urnes, les deux acteurs ont  été humiliés par la Cour suprême. À force de se refuser à comprendre que les populations de Glazoué ont changé de cap, Laurent Gnacadja et Edmond Agoua ont fini par être contraints à l’évidence. Le règne hégémonique des deux acteurs dans l’arrondissement de Thio est désormais réduit en cendre. Avant 2008, Edmond Agoua était le leader incontestable à Thio. Dès 2008, il a perdu de l’influence au profit de Laurent Gnacadja qui contrôlait la localité jusqu’en 2020. Puis en 2020 à la faveur des élections communales, Gilles Houndolo, à lui seul, a battu à plate couture ces deux acteurs même réunis en alliance.

Le maire Houndolo, seul maître à Glazoué

Après la victoire des urnes et la grosse humiliation du duo Laurent Gnacadja et Edmond Agoua à la Cour Suprême hier mardi 18 août 2020, le Maire Gilles Houndolo peut gouverner sans frissons. Réussir seul à déboulonner les deux dinosaures politiques Laurent Gnacadja et Edmond Agoua de leur fief traditionnel n’était pas gagné d’avance. Mieux, leur infliger une correction légale à la Cour suprême qui atteste que la victoire a été méritée est une leçon politique à enseigner. Désormais, le Maire Gilles Houndolo n’a plus rien à craindre devant des anciens leaders politiques qui tardent à comprendre que le peuple de Glazoué a opté pour du sang neuf. Le lion édenté qui rugit sans crocs ne pourra pas dévorer sa proie. Et visiblement, l’alliance entre Laurent Gnacadja (7 ans au poste de maire) et Edmond Agoua (3 mandats au parlement) et le quatrième en cours ne pourra plus rien contre le jeune leader politique Gilles Houndolo qui imprime déjà une gouvernance locale de développement à Glazoué. Les deux perdants sont désormais contraints à baisser pavillon.

Eudoxie Aklanty

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!