Suscitations tous azimuts de candidatures à la présidentielle 2021: Les gestes barrières contre la covid-19 bafoués

0 36

Le pays est ces derniers jours le théâtre des suscitations répétées de candidature à la présidentielle 2021. Des jeunes sous le contrôle discret des acteurs politiques ne cessent de se regrouper en des mouvements pour s’adonner à ce jeu propagandiste. Le comble, ils violent les consignes sanitaires prescrites par le gouvernement dans la riposte enclenchée contre le coronavirus.

Ce qui se fait est dangereux. Peut-être que les autorités n’ont pas encore mesuré la dangerosité de la propagande à laquelle jouent ces jeunes. En effet, des appels à candidatures s’opèrent dans le non-respect des gestes barrières contre la covid-19. Toute chose qui annonce la contamination excessive au coronavirus à laquelle le pays sera confronté les mois à venir. Dans la riposte enclenchée contre la covid-19, tout regroupement de plus de cinquante (50) personnes est proscrit et aucun bon citoyen ne peut y rester indifférent. Mais les investigations révèlent que les jeunes victimes de l’épidémie de la singerie politique violent cette consigne gouvernementale. Une consigne qui protège le peuple contre la pandémie de covid-19. Quant à la capitale mesure anti-covid qu’est la distanciation sociale, les “suscitateurs” de candidature la violent encore. Mieux, les images qui circulent souvent sur les réseaux sociaux pendant ou après le déroulement des séances de suscitation, confirment les faits.

Banniere carrée

La police républicaine amorphe ?

Difficile d’être affirmatif. Mais, l’on doit avouer que les violations des consignes sanitaires prescrites s’opèrent au nez et à la barbe des flics. Ainsi est-on en droit d’interpeller le Directeur Général de la police républicaine, Yaya Soumaïla sur le laxisme qui s’observe chez ses éléments à l’égard des fanfaronnades. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia doit prendre des dispositions pour mettre fin à ces pratiques exposant le pays à des risques liés à la covid-19. Ces jeunes doivent à nouveau comprendre que le chef de l’État est hostile aux stratégies politiques propagandistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!