Orounla au sujet de la tournée du Chef de l’Etat : « Ce tour du propriétaire a montré son utilité, son efficacité »

0 30

Au cours de cette première phase de sa visite de travail à l’intérieur du pays, le président de la République est allé à Savè dans les Collines à Bassila dans l’Atacora en passant par Tchaourou, Parakou¸Kalalé, Nikki, Bembèrèkè, Malanville, Banikoara, Kandi, Kérou, Kouandé, Natitingou, Djougou, Matéri, Cobly, Boukoumbé, entre le jeudi 12 et le mardi 17 novembre 2020.

Une tournée placée selon le ministre Alain Orounla, sous le sceau de la réédition de compte, a été l’occasion pour le président de la République de faire le point de l’Etat de la Nation.

“À la rencontre de ses compatriotes, le chef de l’Etat Patrice Talon a eu des échanges chaleureux et directs avec ces derniers. Et cette interconnexion entre le père de la Nation et les citoyens a été appréciée”, confie le porte-parole du gouvernement.

C’était l’occasion pour lui de constater l’évolution des chantiers ouverts dans le pays et écouter les populations sur leurs besoins, recevoir leurs appréciations et leurs critiques afin d’enrichir sa gouvernance et mieux jouer sa partition dans l’objectif du Programme d’actions de son gouvernement.

Toujours selon le ministre Alain Orounla, au cours de cette tournée nationale, les populations des localités visitées ont pu comprendre le président de la République, ont compris le sens de sa méthode et redoutent que cette dynamique puisse être interrompue.

Banniere carrée

« Partout où l’on est passé, les Béninois réclament que la dynamique se poursuivent et invitent le président de la République à briguer sa propre succession », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement.

 

Son engagement pour la présidentielle de 2021

L’un des messages forts du chef de l’Etat lors de sa tournée est l’engagement qu’il a pris afin d’œuvrer pour que l’élection présidentielle à venir soit inclusive et ouverte.

« Il s’est engagé contrairement aux rumeurs propagées, à faire de l’élection à venir, une élection inclusive, une élection où il n’y aura pas un candidat unique. Il s’est engagé, afin que toute candidature présentée par les grands ensembles puisse trouver le parrainage nécessaire pour se présenter à l’élection présidentielle », a poursuivi Alain Orounla.

On retient également selon ses explications que Patrice Talon s’est engagé à jouer sa partition afin que le parti “Les Démocrates” en cours de formation obtienne son récépissé et désigne son candidat à la prochaine élection présidentielle.

Globalement, ce  « tour du propriétaire  engagé par le président de la République est un tour qui a montré son utilité, son efficacité. Puis que jamais, le chef de l’Etat se s’était rendu autant ouvert, autant accessible à ces populations », conclut le ministre Alain Orounla qui pense qu’au-delà de celles-ci, le chef de l’Etat a été entendu par la Nation dans son intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!