Rebondissement dans l’affaire «Évasion de 2 détenus de la prison de Missérété»: 18 militaires et policiers au gnouf

0 63

Après le précédent article sur cette rocambolesque affaire où la Rédaction de votre Journal vous annonçait la mise sous mandat de dépôt de 4 fonctionnaires de police et de 6 agents, de nouvelles précisions viennent de nous parvenir. De sources concordantes, ils sont au total 18 militaires et policiers à être placés en détention dans ladite affaire.

Dans leurs rangs se trouvent le désormais ancien régisseur de la prison civile de Missérété, le lieutenant de police Léandre Sèdaminou, le régisseur de la prison civile de Cotonou, le Capitaine Joël Fèliho et quelques geôliers. Cette grosse prise réalisée, ce mercredi 18 novembre 2020, révèle l’avancée notable du dossier.

Il faut rappeler que les mis en cause ont rempli les formalités de leur admission à la maison pénitentiaire de Missérété ce petit matin aux environs d’une heure.

Banniere carrée

Lire aussi : Affaire « Évasion de 2 détenus de la prison de Missérété  » : Mandat de dépôt pour 4 fonctionnaires de police

Par ailleurs, les informations recoupées font état de ce que l’ex régisseur de la Prison civile de Missérété, le lieutenant de Police Léandre Sèdaminou a passé service ce jour au régisseur de la prison civile de Porto-Novo qui assure l’intérim. Mieux, il aurait négocié pour être envoyé à la Prison civile de Ouidah pour sa détention privative de liberté en attendant d’être jugé.

Les agents poursuivis seront jugés dans quelques jours ou quelques semaines suivant la procédure d’instruction du dossier. Ça sent le roussi pour ces agents qui risquent de se voir flanqué une peine de prison allant de 6mois à 3 ans et des amendes pouvant osciller entre 50 000 et 1 000 000 de francs CFA au terme des articles 421 et 422 du Code pénal béninois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!