Célébration en différé du Nouvel An 2023 à la Cena: Laurentine Adossou Davo et les femmes scellent les liens

0 57

Une pause pour un nouveau souffle dans la perspective des défis à relever en 2026. C’est l’idée qui sous-tend l’initiative personnelle de Laurentine Davo Adossou qui a mobilisé autour d’un festin les femmes engagées au travail à la Commission Électorale Nationale Autonome (Cena). Selon l’initiatrice, il est question de cultiver la bonne collaboration pour une gestion collégiale des affaires sensibles au sein de l’institution Cena.

Après l’effort, le réconfort, dit-on. Laurentine Davo Adossou a su donner vie à cet adage populaire dans un contexte où les femmes de la Cena étaient hyper sollicitées entre décembre et janvier en raison des élections législatives du 8 janvier 2023 et n’avaient donc pas eu le temps de célébrer le Nouvel An. Le 30 janvier dernier, ces femmes réunies dans un restaurant de la place se sont échangé les vœux du Nouvel An. Le moment était aussi propice pour prier, communier et prendre langue entre femmes. « Chères dames, chères collègues, chères sœurs, l’institution nôtre, la Cena a connu de profondes et sensibles restructurations à divers niveaux pour la bonne cause. Lesquelles réformes comportent leur dose de mélancolies. Mais il convient dans l’implémentation des nouveautés de garder à l’esprit le capital humain, la ressource humaine, mais surtout la portée de la gent féminine et les questions inhérentes au genre en général. Longtemps bafoués, l’État central, les institutions et organismes internationaux se résolvent ces dernières années à protéger les femmes et promouvoir leurs droits », a déclaré Laurentine Davo Adossou. Au Bénin, le récent cadre juridique relatif aux violences à raison du genre a été renforcé. Les actions conjuguées du gouvernement et du parlement visent à promouvoir les femmes. Laurentine Davo Adossou a fait de la célébration des moments de motivation. « (…) l’heure a sonné pour l’humanité de partager entièrement l’assertion de Hillary Clinton quand elle disait, je cite : [« Les femmes sont le plus grand réservoir inexploité de talents au monde. »], a laissé entendre Laurentine Davo Adossou. À l’en croire, il est important que les femmes elles-mêmes soient convaincues qu’elles sont un atout qualitatif au sein du personnel avec un investissement physique et intellectuel irréprochable. À l’endroit de ces femmes intrépides, Laurentine Davo Adossou a eu des mots d’encouragement pour leur capacité à s’adapter aux réformes et innovations administratives, structurelles et idéologiques. « C’est tout à votre actif, braves dames. Vous avez tôt fait de comprendre à l’instar d’Audrey Hepburn qu’« Il y a des voyages qui se font avec un seul bagage : le cœur », a déclaré Laurentine Davo Adossou. « Tenez fermes, restez sereines et droites dans vos bottes et gardez à l’esprit que vous ne devez jamais avoir peur de ce que vous faites, quand vous faites ce qui est juste », les a-t-elle exhortées par la suite. Les femmes de la Cena ont été décisives dans l’organisation des législatives du 8 janvier 2023. Grâce au dévouement au travail, les femmes ont su transcender la psychose pour aider à relever les défis colossaux. Mais l’heure est déjà aux défis à venir. « (…) les objectifs sont déjà portés et orientés sur l’année électorale de 2026. Une année de challenge qui nécessite une minutieuse préparation afin de confirmer encore une fois la notoriété et l’expérience de l’institution qui est la nôtre. Ainsi, chères dames, chères collègues, chères sœurs, aurions-nous démontré et confirmé à l’instar de Alphonse de Lamartine qu’« il y a une femme à l’origine de toutes les grandes choses »], a conclu Laurentine Davo Adossou. Avec cette réjouissance, les femmes prennent un nouveau souffle pour relancer les activités à la Cena.

Banniere carrée

B. K. S

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!